Archives mensuelles : juin 2014

25 articles

“Superman, Batman & Co… mics” à la Maison d’Ailleurs

Ce dimanche, en guise d’anniversaire de mariage un peu en avance, nous avons décidé d’aller voir ailleurs si nous y étions. Par “Ailleurs”, j’entends “Maison d’Ailleurs“, le musée de la science-fiction sis à Yverdon-les-Bains. L’occasion était une exposition intitulé “Superman, Batman & Co… mics” sur – vous l’aurez deviné – les superhéros. Oui, nous sommes de grands romantiques.

Elvenking: The Pagan Manifesto

Si, avec un nom comme Elvenking, vous attendiez aux créatures graciles de la Lorien, vous allez tomber de haut et sur plein d’os plus pointus que leurs oreilles: ces Elfes-là font dans le festif, certes, mais surtout dans le brutal et si leur album The Pagan Manifesto a des relents folk (et même prog), c’est du bon gros power-metal qui décape.

Suis-je encore écolo (et est-ce que ça doit se soigner)?

Or donc, jusqu’à peu, je me considérais comme un écolo: entre autres choses, je roule à vélo, je trie mes déchets et, surtout, je suis contre les OGM, les organismes génétiquement modifiés. Ce jusqu’à ce que je lise La démocratie des crédules et que je tombe sur cet article, A founder of the anti-GM food movement on how he got it wrong sur Macleans.ca (grâce à Tyrian Dunaédine sur G+).

Aisles: 4:45 AM

En général, j’aime bien le néo-prog. Pourtant, avec le projet chilien Aisles et leur troisième album intitulé 4:45 AM, je suis un peu frustré. Peut-être parce qu’il est un peu trop néo et pas assez prog.

K Project

Dans un futur proche, où des groupes de personnes dotées de pouvoirs surnaturels et emmenés par des rois dominent en sous-main la vie du Japon, le jeune et insouciant Yoshiro Isana est soudainement le centre de l’attention de deux de ces groupes, qui pensent qu’il est un des rois – et qui plus est, un meurtrier. C’est sur ces prémisses plutôt classiques que commence l’animé K, ou K Project.

Summer of Fail – l’été de l’échec

Bon, les enfants, c’est l’été et, comme j’aime bien dire des choses qui n’ont pas de rapport, si je lançais un défi de blog, comme on en trouve plein dans les communautés SFF? Bien évidemment, comme on parle de moi (enfin, je parle de moi), ça ne va pas être un simple défi genre “littérature bosno-moldave” ou “canard en plastique et science-fiction”.

Ian Anderson: Homo Erraticus

Il y a deux catégories de gens qui liront cette chronique de Homo Erraticus: les prog-heads qui vont tout de suite reconnaître le nom de Ian Anderson et ceux chez qui toute cette histoire va passer au-dessus de la tête. Je précise juste, au cas où, que le monsieur est le chanteur-flûtiste de Jethro Tull, groupe légendaire des Temps Héroïques.

Pervy Perkin: Ink

Ok, dans le genre obscur, je vous balance encore une fois du lourd (découvert via ProgArchives): Pervy Perkin est un groupe espagnol – madrilène, pour être précis – qui donne dans le rock et le métal progressif et qui propose son premier double album, Ink, gratos au téléchargement, sous licence Creative Commons (non-commerciale, partage dans les mêmes conditions). Comme ça, parce que.

La réponse américaine au HLS Prometheus

La réponse américaine au HLS Prometheus Lorsque la Fédération des hautes-terres a enfin réussi à envoyer un vaisseau hyperluminique jusqu’à Fantir (sans se perdre en route, s’entend), il n’a pas fallu très longtemps aux Américains pour voler les plans et concevoir leur propre vaisseau, qu’ils ont tout naturellement baptisé “Enterprise”. […]

“Edge of Tomorrow”, de Hiroshi Sakurazaka

Lors d’un assaut majeur contre les Mimics, les extra-terrestres qui ont envahi la Terre, la jeune recrue japonaise Keiji Kiriya, meurt. C’est ainsi que commence Edge of Tomorrow, roman – light novel, pour être précis – de l’auteur japonais Hiroshi Sakurazaka, dont est tiré le film avec Tom Cruise, dont je vous ai parlé hier (ou avant-hier, je me suis un peu pris les pieds dans les boutons).

Edge of Tomorrow

À la veille d’un assaut majeur contre les Mimics, les extra-terrestres qui ont envahi la Terre, le major Cage, des relations publiques de l’armée US, a la brillante idée de menacer un général britannique pour éviter d’être envoyé couvrir le front. Du coup, le voilà rétrogradé, classé déserteur et… envoyé sur le front. Où il meurt. C’est ainsi que commence Edge of Tomorrow, un des blockbusters de l’été.

“The Long War”, de Terry Pratchett et Stephen Baxter

Une génération après le “Step Day”, qui a vu une infinité de Terres parallèles s’ouvrir à l’humanité, Joshua Valienté repart à l’aventure pour The Long War, deuxième tome de cette saga signée par Terry Pratchett et Stephen Baxter, qui devrait en compter cinq au total (à l’heure où vous lirez ces lignes, le troisième, The Long Mars, sera peut-être déjà paru).

Glass Hammer: Ode to Echo

Glass Hammer est un groupe qui parvient à me plonger dans des abîmes de perplexité; leur dernier album, Ode to Echo, en est l’illustration. Bon, j’exagère un peu, mais il faut comprendre que Glass Hammer est un groupe américain qui semble avoir pris comme spécialité de faire du Yes mieux que Yes. Ceux qui me connaissent doivent commencer à comprendre où est le problème, il tient en une expression: rétro-progressif.