Archives mensuelles : décembre 2014

27 articles

Vulkan: Mask of Air

Vulkan: Mask of Air

Mask of Air du groupe suédois Vulkan traîne dans ma playlist depuis près de deux mois. C’est le drame des groupes avec des noms qui tombent tout en bas de la liste alphabétique: forcément, ils sont joués moins souvent. Et c’est dommage, parce que ce rock progressif moderne et énergique a des arguments à faire valoir.

Le cosmogun soviétique

Le cosmogun soviétique Dans l’univers de Tigres Volants, le programme spatial soviétique a été plus développé que dans notre histoire et, assez rapidement, les autorités de l’URSS se sont doutés qu’ils n’étaient pas seuls dans l’espace. C’est pourquoi ils ont développé le TOZ82, une arme capable de tirer des balles […]
Unseelie: Urban Fantasy

Unseelie: Urban Fantasy

Unseelie est un groupe franco-belge qui prouve une fois de plus que les productions hexagonales n’ont pas vraiment de complexes à avoir par rapport à l’armada nordique de groupes de métal symphonique, progressif et/ou gothique: leur premier album Urban Fantasy (qui m’est parvenu en service de presse) est une des très bonnes surprises de cette année.
Ne Obliviscaris: Citadel

Ne Obliviscaris: Citadel

Citadel, du groupe australien Ne Obliviscaris, est ce qui arrive quand des extrémistes décident de mélanger 50% de métal progressif, 50% de death et 50% de violons folk. Ça donne 150%, ce qui n’est pas toujours un gage, sinon de qualité, du moins d’écoutabilité.
Top Gear

Top Gear

Aujourd’hui, c’est lundi confession: j’aime Top Gear. Oui, vous m’avez bien entendu: j’aime une émission sur la bagnole. Enfin bon, Top Gear, c’est plus proche de Mythbusters que de Turbo, avec une grosse dose de mauvaise foi et de British-attitude en prime.

 

Triosphere: The Heart of the Matter

Triosphere: The Heart of the Matter

À l’écoute de The Heart of the Matter, nouvel album de Triosphere, deux constatations: c’est vachement peu original et c’est vachement bien quand même. Le quatuor norvégien nous livre là un nouvel opus de power-metal qui reprend un peu tous les poncifs du genre, mais qui le fait avec une efficacité impressionnante.
The New Fred Meyer

Achats à chier

Une des constantes de mes interactions sociales via Internet (= Facebook), c’est la litanie de trucs poucraves mis en vente. Récemment, c’était un Monopoly à thématique Zelda. Bon, perso, la franchise Zelda me laisse froid pour cause d’absence de console, mais je comprends le souci.
De Cape et de Crocs, tome 11: Vingt mois avant

De Cape et de Crocs, tome 11: Vingt mois avant

Or donc, la fabuleuse série De Cape et de Crocs s’était conclue il y a quelques années sur un dixième tome qui, s’il résolvait la trame en cours, laissait néanmoins plusieurs questions sans réponse. Ce onzième tome, intitulé Vingt mois avant, entend bien en proposer quelques-unes, à commencer par celles tournant autour d’Eusèbe, le compagnon lagomorphe de nos deux héros.