Archives mensuelles : mai 2015

24 articles

Anathème: Fūjon

Anathème: Fūjon

Avec Fūjon de Anathème, c’est Thias qui va être content: voici un titre d’album avec un macron (c’est l’accent plat sur le u)! Ces considérations typographiques mises à part, il n’est pas le seul à trouver dans cet album de post-rock français de quoi être satisfait.
Quantum Fantay: Terragaia

Quantum Fantay: Terragaia

Le space-rock est un de ces sous-genres du rock progressif qui, à force de spécificité, commence à ne plus avoir grand-chose à dire. Du coup, le très imaginatif – quoique très imparfait – album Terragaia de Quantum Fantay apporte un bol d’air bienvenu.
Geekopolis 2015

Geekopolis 2015

Imaginez un salon dans lequel se retrouvent les otakus, les fondus du med-fan, les fans de superhéros, les distingués amateurs de steampunk, les auteurs, les joueurs, les cosplayeurs, les amateurs d’informatique et les créateurs de tous poils: c’est Geekopolis. Et c’est bien, mais c’est quand même un peu fatiguant.
Chalais 16 Panneaux d'affichage 2013

L’argent vote

En Suisse, on vote souvent. Il y a certes des élections, mais il y a aussi ce que l’on appelle des “votations”, des référendums qui déboulent en général par paquets de quatre ou cinq, plus s’il y a aussi des sujets cantonaux en prime. On le sait assez vite quand fleurissent des affiches à caractère politique.
Arena: The Unquiet Sky

Arena: The Unquiet Sky

Arena fait partie de ces groupes dont j’achète systématiquement les albums dans l’espoir que, cette fois-ci, je vais retomber sur une perle. Dans le cas de The Unquiet Sky, je suis une fois de plus un peu déçu: ce n’est pas du niveau de The Visitor, ni même de Songs from the Lion’s Cage.

Flattr: Bilan pour avril 2015

Cet article est le numéro 49 d'une série de 100 intitulée Bilans mécénat et création

Je ne sais pas si mon récent billet sur les difficultés de Flattr en est une cause, une conséquence, une démonstration, mais mon revenu mensuel continue à baisser, passant pour la première fois depuis pas mal de temps en-dessous des €10. À moins, bien entendu, qu’il ne s’agisse d’une coïncidence; on ne sait jamais.