Archives mensuelles : février 2016

24 articles

MAGIC 2016

MAGIC 2016

Cette année, petit changement de programme pour notre traditionnelle escapade cannoise: le samedi, nous avons délaissé le FIJ pour aller voir la convention MAGIC, à Monaco. MAGIC, c’est pour Monaco Anime Game International Conferences; cette édition 2016 était la deuxième de la formule.
Rango

Rango

La diffusion du film d’animation Rango sur une des chaînes de la TNT m’a permis de me faire une autre séance rattrapage, pas vraiment prévue au programme. En fait, le DVD traîne dans nos rayonnages depuis un moment, mais on n’avait jamais pris la peine de le voir.
Windhoek

Windhoek, Namibie

Cette semaine, vous ne m’avez pas beaucoup vu faire le guignol sur les rézosocios et ailleurs, pour cause de déplacement professionnel. Ça ne m’arrive pas très souvent, mais là, pour le coup, ça a un peu rattrapé, vu que je me suis fait expédier en Namibie.
Rhapsody of Fire: Into the Legend

Rhapsody of Fire: Into the Legend

Ce qu’il y a de bien avec les groupes comme Rhapsody of Fire, c’est qu’on sait exactement à quoi s’attendre: un album comme Into The Legend va contenir du métal symphonique à grand spectacle, une sorte d’orgie musicale avec des sorciers, des barbares avec des épées en pale d’hélicoptère, des […]
Dream Theater: The Astonishing

Dream Theater: The Astonishing

Lorsque Dream Theater a annoncé son nouvel album, The Astonishing, les prog-heads de la planète ont doublement dressé l’oreille. D’abord, parce que Dream Theater et ensuite parce que le groupe américain annonçait un double album, trente-quatre pistes et deux heures et demie de musique.
Zierler: ESC

Zierler: ESC

Du défaut d’avoir un nom de groupe qui commence par un Z: il se retrouve automatiquement en bas de ma liste de lecture. Ce qui est très con, parce que ce ESC de Zierler est un putain de bon album de taré! Attention chérie, ça va poutrer!
Solstice Coil: Commute

Solstice Coil: Commute

Nous autres, dans la progosphère, on est plus tendance vieukons en charentaises, perclus de rhumatismes, plutôt que chiens fous qui s’excitent pour un soupir de travers à trois rues d’ici. Pourtant, il arrive que ça s’enflamme soudainement pour un album, en l’occurrence Commute de Solstice Coil.
"Le train de la réalité", de Roland C. Wagner

“Le train de la réalité”, de Roland C. Wagner

Quand j’ai dis faire du rattrapage sur l’œuvre de Roland C. Wagner, je le fais jusqu’au bout (oui, je sais qu’il m’en reste encore plein à lire, à commencer par les Futurs mystères de Paris)! Acheté en même temps que Rêves de Gloire, Le train de la réalité de Roland C. Wagner est un complément à ce dernier composé de plusieurs textes de longueur variable, entre deux et une vingtaine de pages.