Agnost Dei: Take a Look 2010 AD

Quelque part, en Russie, le groupe de métal progressif Agnost Dei a dû se dire, au moment d’enregistrer son nouvel album Take A Look 2010 AD, “tiens, il y a un Suisse qui parle de nous. Si on lui faisait un album qui appuierait sur tous ses boutons? Du métal progressif très technique avec des accents drum-n-bass et des tendances vers le métal symphonique, par exemple.”

Bon, il est possible que je me fasse des idées, mais force est de constater qu’en la matière, Take A Look 2010 AD, qui reprend le Tree of Life que j’avais précédemment chroniqué, appuie effectivement sur un peu tous mes boutons en matière de métal progressif. Le défaut est qu’il appuie un peu à la façon russe: ça a toute la délicatesse d’une manœuvre de division blindée dans les steppes; en d’autres termes, Agnost Dei en fait un peu trop.

Ça commence avec “Take A Look”, petite intro instrumentale à “… into my Soul”, deux morceaux qui partent franchement dans tous les sens: violons, rythmique technoïde, décrochages multiples. Théoriquement, une excellente entrée en matière, mais qui en fait a la défaut de mettre en place un peu tous les problèmes d’Agnost Dei: en résumé, ils en font des tonnes. Leurs morceaux sont souvent d’une complexité telle qu’ils en deviennent presque impossible à suivre et, du coup, à apprécier.

C’est un peu dommage, parce qu’on sent derrière cette débauche mal contrôlée un gros, gros potentiel. Avec plus de maîtrise, cet album aurait pu être pour moi “Rage for Order, vingt-cinq ans après”, une référence en matière de métal progressif aux ambiances futuristes. Il y a des morceaux qui dépotent franchement, comme l’instrumental “Visions of Future” ou la trilogie “Tree of Life” présente sur le précédent album.

Mais en fait, il existe une façon très simple de vous faire une idée: aller sur le site ci-dessus lié et télécharger l’album. Oui, l’album entier. Gratos. Eh oui, ils sont comme ça, Agnost Dei. Pour ma part, même si j’ai toutes les réserves que j’ai déjà mentionnées, je suis quand même favorablement disposé envers ce groupe. Un peu plus de maîtrise dans son art et on aura là un grand nom du métal progressif. En attendant, Take A Look 2010 AD est un album très honorable que les amateurs du genre auraient tort d’ignorer plus longtemps.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Agnost Dei: Take a Look 2010 AD”

%d blogueurs aiment cette page :