Airbag: All Rights Removed

Même si ce n’est plus trop de saison en ce début d’automne, il semble que la soupe froide à la tomate soit toujours à la mode si j’en juge par All Rights Removed, dernier album du groupe norvégien de néo-prog Airbag.

J’entends bien sûr par là que leur musique ressemble beaucoup à celle de leurs compatriotes de Gazpacho: six morceaux mid-tempo, plutôt longs (cinquante minutes au total), plus mélancoliques qu’énergétiques et aux sonorités floydiennes prononcées. 

Et, par “beaucoup”, j’entends “peut-être un peu trop”, y compris l’usage de violons sur “Light Them All Up”, par exemple. Soit il commence à y avoir une “école norvégienne” du néo-prog – avez Gazpacho en tête de file, Nordagust et Airbag derrière – soit ça pompe un peu trop fort sur le voisin…

Quoi qu’il en soit, Airbag est clairement dans cette tendance; All Rights Removed est sans doute un ton en-dessous de ses glorieux prédécesseurs, n’ayant pas l’emphase vocale de Gazpacho ni le petit grain de folie de Nordagust, mais compense par des accents floydiens marqués (“Never Coming Home”) et des compositions qui, si elles manquent d’originalité, sont très bien menées par des musiciens qui connaissent leur boulot.

All Rights Removed est donc un album de néo-prog de bonne facture, même s’il est trop proche musicalement de ses congénères pour être réellement bien. Je le recommande volontiers aux amateurs du genre.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. neoprog dit :

    Pas gentille cette critique je trouve. Gazpacho c’est sympa mais assez soporifique, alors que là AirBag, même si on a pas à faire à du métal progressif assurément, nous livre un bon prog, très floydien assurément, c’est d’ailleurs ce qui fait beaucoup de son charme.
    La voix du chanteur est très belle, les titres possèdent suffisamment de variétés et de nuances pour que l’écoute complète de l’album se fasse sans décrocher, avec Gazpacho, je m’endors avant la fin…
    Mais le plus simple, c’est de l’écouter pour se faire une opinion, donc je vous conseille ce lien tout ce qu’il y a de plus légal http://www.progstreaming.com/

  2. neoprog dit :

    Ceci bravo pour ces chroniques, je suis toujours bluffé par la quantité de musique que tu peux écouter par semaine 😎

    • Alias dit :

      Merci! Oui, cette chronique n’est pas forcément très gentille, mais ça ne veut pas dire que l’album est mauvais ni même que je ne l’ai pas aimé (en notation iTunes, je lui mets 3/5).

      La musique, c’est souvent une question de ressenti et, dans le cas d’Airbag, j’ai vraiment eu l’impression d’écouter quelque chose de fortement inspiré par Gazpacho — que je ne trouve au passage pas particulièrement soporifique, c’est juste une ambiance particulière.

      Le fait qu’avec Nordagust, ça fait trois groupes norvégiens contemporains qui font un peu le même genre de néo-prog n’aide bien entendu pas. Et, de ce point de vue, j’ai trouvé Nordagust plus original.

  3. priam dit :

    Cool le nouveau PINK FLOYD !
    😉

    Bientôt interview du guitariste sur PROGRESSIVE AREA !
    Un peu de pub ne fait pas de mal…

    Pas très original certes mais c’est un très bon album qui touche ! J’aime beaucoup personnellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :