Airbag: All Rights Removed

Même si ce n’est plus trop de saison en ce début d’automne, il semble que la soupe froide à la tomate soit toujours à la mode si j’en juge par All Rights Removed, dernier album du groupe norvégien de néo-prog Airbag.

J’entends bien sûr par là que leur musique ressemble beaucoup à celle de leurs compatriotes de Gazpacho: six morceaux mid-tempo, plutôt longs (cinquante minutes au total), plus mélancoliques qu’énergétiques et aux sonorités floydiennes prononcées. 

Et, par “beaucoup”, j’entends “peut-être un peu trop”, y compris l’usage de violons sur “Light Them All Up”, par exemple. Soit il commence à y avoir une “école norvégienne” du néo-prog – avez Gazpacho en tête de file, Nordagust et Airbag derrière – soit ça pompe un peu trop fort sur le voisin…

Quoi qu’il en soit, Airbag est clairement dans cette tendance; All Rights Removed est sans doute un ton en-dessous de ses glorieux prédécesseurs, n’ayant pas l’emphase vocale de Gazpacho ni le petit grain de folie de Nordagust, mais compense par des accents floydiens marqués (“Never Coming Home”) et des compositions qui, si elles manquent d’originalité, sont très bien menées par des musiciens qui connaissent leur boulot.

All Rights Removed est donc un album de néo-prog de bonne facture, même s’il est trop proche musicalement de ses congénères pour être réellement bien. Je le recommande volontiers aux amateurs du genre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Airbag: All Rights Removed”

%d blogueurs aiment cette page :