Amaseffer « Slaves for Life »: Mon album de l’année 2008

J’ai coutume de penser que les traditions, c’est pour les cons (une coutume étant un peu une tradition, ça vous donne une certaine idée de la hauteur d’une telle déclaration), mais ça ne va pas m’empêcher de sacrifier à celle qui consiste à désigner dans ce blog l’album de l’année 2008.

Le choix a été rude, dominé un temps par une smala de groupes locaux et régionaux (Dawn, Crysalid, Equus et surtout Monkey3). D’autres albums remarquables, comme ceux d’Alcest, de Caamora, de Simon Says, de Phideaux ou de The Pineapple Thief étaient également des concurrents sérieux au titre.

Au final, c’est à Slaves for Life, d’Amaseffer, avec leur métal progressif partiellement chanté en hébreu sur fond d’épopée biblique, que je décerne le pompon tant convoité. Ahem…

Naviguer dans cette série

2007, l’année SylvanIndukti « Idmen »: Mon album de l’année 2009

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :