Athelstone: The Quiet Before the Storm

The Quiet Before the Storm, du trio maltais Athelstone, est un de ces albums que j’achète sur la foi de critiques plus passionnées que raisonnées, généralement à base de name-dropping enthousiaste et de comparaisons pas toujours pertinentes. Parfois, je le regrette, parfois pas; le plus souvent, je suis perplexe.

C’est le cas ici; non que l’album soit mauvais, mais la classification « Eclectic Prog » attribuée à ce groupe par ProgArchives est un assez bon résumé. Athelstone y livre un mélange instrumental de rock progressif à l’ancienne, de métal et de jazz; on a vu moins éclectique, en effet.

The Quiet Before the Storm ne propose que trois morceaux, mais pour une durée totale de cinquante-quatre minutes. Le plus convaincant à mon goût est le premier, qui donne son titre à l’album et qui, sur plus de vingt minutes, tisse une trame lourde rappelant un peu le Hergest Ridge de Mike Oldfield, avec des sonorités plus métal, râpeuses et menaçantes.

« Jaaz » est une bizarrerie semi-acoustique qui lorgne sur le esay-listening, avec une voix féminine; malgré un démarrage en milieu de piste, cela reste un morceau plutôt calme. Enfin, « Coming Full Circle » part à l’aventure sur les pistes d’un rock progressif planant d’avant-garde, qui me rappelle même par moments les parties les plus calmes d’Indukti.

Écoutable et téléchargeable à prix libre sur Bandcamp, The Quiet Before the Storm est un album que je ne peux recommander qu’aux esprits les plus ouverts; personnellement, je le trouve agréable, mais ce n’est pas ma tasse de thé (même avec du whisky dedans). Mais bon, à tout le moins, ça me permettra de rajouter Malte à mon tableau de chasse.

Bonus: « Coming Full Circle » en « vidéo », pour ceux qui n’aiment pas Bandcamp (on ne sait jamais, parfois il y a des lecteurs qui ont des idées bizarres):

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :