Et si… ça s’était passé autrement? (Guerres & Histoire HS3)

Et si… ça s'était passé autrement? (Guerres & Histoire HS3)

Il est rare que je vous parle de magazines et si ce hors-série de Guerres & Histoire intitulé Et si… ça s’était passé autrement? a attiré mon attention, c’est parce que c’est un titre “grand public” (une des revues du groupe Science & Vie) qui parle d’uchronie.

“Les croisades vues par les Arabes”, d’Amin Maalouf

"Les croisades vues par les Arabes", d'Amin Maalouf

J’ai une épouse extraordinaire. Déjà parce que c’est mon épouse et qu’il faut au minimum être extraordinaire pour me supporter au quotidien, mais aussi parce que grâce à elle, j’ai pu enfin lire Les croisades vues par les Arabes, excellent livre d’Histoire signé par Amin Maalouf.

“1917, La paix impossible”, de Jean-Yves Le Naour

"1917", de Jean-Yves Le Naour

Moi qui ne connaissais pas grand-chose de la Première Guerre mondiale (je connais nettement mieux la seconde et je ne suis pas super-enthousiasme à l’idée de devenir un spécialiste de la Troisième), je me régale avec la série de bouquins de Jean-Yves Le Naour sur ce conflit. 1917 est, comme son nom l’indique, le quatrième de la série.

“1916, L’enfer”, de Jean-Yves Le Naour

"1916, L'enfer", de Jean-Yves Le Naour

Troisième tome de la série de livres historique sur la Première Guerre mondiale signés Jean-Yves Le Naour, 1916 est sous-titré “L’enfer“. Ce qui pose la question suivante: en quoi cette année serait encore plus infernale que les invraisemblables boucheries de 1914 et 1915? La réponse tient en deux noms de lieu: Verdun et la Somme.

“1914, La grande illusion”, de Jean-Yves Le Naour

"1914, La Grande illusion", de Jean-Yves Le Naour

Il y a des commémorations plus joyeuses que d’autres, celles autour de la guerre 14-18 le sont assez modérément. Si le commun des mortels a une assez bonne idée de l’horreur de ce conflit, des ouvrages comme ce 1914, de Jean-Yves Le Naour, met en lumière des aspects peu connus en se concentrant sur cette seule année.

“Jésus selon Mahomet”, de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur

"Jesus selon Mahomet", de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur

Si j’étais taquin, je dirais qu’avec Jésus selon Mahomet, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur cèdent à la très geek tendance des trilogies en quatre volumes, vu que leur ouvrage s’inscrit dans la droite ligne de leur “trilogie de Jésus” (Jésus contre Jésus, Jésus après Jésus, Jésus sans Jésus).