Bandes dessinées

213 articles

Ne soyons pas sectaire: franco-belge, américaine ou japonaise, toute bonne bande dessinée est bonne à lire.

Mermaid Project, épisode 5

Mermaid Project, épisode 5

Je devrais me réjouir que ce cinquième “épisode” de la bande dessinée Mermaid Project conclue le cycle. Au lieu de ça, je me retrouve quelque peu déçu après la lecture de ce dernier tome. Lors de ma chronique de l’épisode précédent, j’espérais pour celui une conclusion et des réponses, mais au final, si ce tome boucle en effet l’affaire en cours, il ne le fait que de façon peu satisfaisante.
Spirou: La lumière de Bornéo

Spirou: La lumière de Bornéo

Quand j’étais môme, on était Spirou ou Tintin – à part quelques olibrius, qui étaient Pif ou Mickey. Pour ma part, j’étais Spirou: j’ai commencé à lire l’hebdomadaire à l’âge de cinq ans et je ne l’ai finalement lâché que dix ans plus tard. Tout ceci pour dire que j’ai toujours une tendresse particulière pour le personnage et que cet album, La lumière de Bornéo, est un des meilleurs que j’ai pu lire depuis bien longtemps.
What the Future

What the Future

Au hasard des derniers Mercredis de la SF genevois, j’ai récupéré la bande dessinée What the Future, de MO/CDM, parue aux éditions Fluide Glacial. C’est un peu “les Bidochons du futur”: une famille avec papa, maman et le fiston ado à une période mal définie, mais au moins deux siècles dans l’avenir.
Carlo Bossoli: Battle of Solferino

Carotte, Créateurs, Communs et Cagnotte

Pour ceux qui suivent les actualités de l’édition, de la BD et des licences libres – oui, tout ça à la fois – vous avez sans doute entendu parler de “l’affaire” Pepper & Carrot. En deux mots, il s’agit d’un webcomic réalisé par un créateur français, David Revoy, disponible gratuitement, sous licence Creative Commons. Or, récemment, Glénat a décidé de publier Pepper & Carrot. Et c’est là que les choses sont parties en vrille.
1940 – Et si la France avait continué la guerre?. tome 2

1940 – Et si la France avait continué la guerre?, tome 2

Juin 1940: après l’arrestation du Maréchal Pétain, Paul Reynaud – et son ministre de la guerre, un certain Charles de Gaulle – décident de déménager tout ce qui peut l’être, détruire le reste et continuer la guerre depuis l’Afrique du Nord. Ce deuxième tome de Et si la France avait continué la guerre?, intitulé “Le Sursaut“, entre dans le vif de l’uchronie.