Flattr: bilan pour novembre 2013

Cet article est le numéro 31 d'une série de 82 intitulée Bilans mécénat et création

Tiens, on est le 10 et je viens de m’apercevoir – AAAAAAAAAAAGH! – que je n’ai pas encore rédigé mon bilan mensuel Flattr pour ce mois novembre. Est-ce la pointe de déception à ne pas être, une fois encore, arrivé à un niveau de revenu au moins équivalent à celui des dons (€12.89 contre €15) ou, plus probablement, une grosse crise de flemme?

Bon, c’est pas tout ça, mais il faut s’y mettre. Donc, les revenus semblent se stabiliser aux alentours des €12-13, tandis que les dépenses confirment leur poussée vers le palier de €15 par mois – principalement poussées par un nombre de clics – environ 50 – en constante augmentation. Comme je l’avais expliqué, j’essaye de faire en sorte que mes dons soient un peu au-dessus de l’anecdotique pur; €0.25-0.30 pièce, ça me paraît raisonnable.

« Demain »: écrire un programme politique et son complément Demain, un programme politique me rapportent chacun deux clics, pour respectivement €1.23 et €1.09. Dans le même thème, TPP: la résurrection de l’accord-vampire est le gros succès du mois, avec cinq clics (et €2.92), ainsi que Ne pas avoir peur de la politique, qui n’en gagne que trois (pour €1.32; il en a reçu un de plus depuis).

Un clic pour le compte-rendu de Destination Tokyo 2013 (€0.71) et un pour la chronique de Thor: The Dark World (€0.40). Seule chronique musicale à gagner des sous ce mois, 65daysofstatic: Silent Running ramasse aussi un clic et €0.24.

Un clic pour « Ganymede », de Cherie Priest (€0.63) et un autre pour « Pump Six and other stories », de Paolo Bacigalupi (€0.50). Entre littérature et politique, « Premières mesures révolutionnaires », de Éric Hazan et Kamo me rapporte aussi un clic et €0.22. Au rayon bandes dessinées, Les 24 heures (Boulet: Notes 8) et Thermæ Romæ me rapportent respectivement un et deux clics, pour €0.94 et €0.71.

Petit ratage avec Lâcher prise de l’obligation de revenu, qui n’aurait jamais dû apparaître sur mon compte Flattr, vu que ce n’est pas moi qui l’ai écrit, et qui a gagné deux clics. Je dois donc €0.90 à son auteur, Thomas Munier.

L’habituel clic pour le bilan Flattr pour octobre 2013 (€0.50), ainsi qu’un autre pour Trois ans avec Flattr (€0.40). Se rajoutent à tout cela quatre clics et €1.59 pour le blog et, curieusement, aucun ce mois-ci pour mon profil Flattr.

Pour ce qui est des dons, les abonnements restent au nombre de 23 ce mois:

Les 26 autres clics concernent des articles individuels, à commencer par

Reflets

Grosse livraison ce mois-ci, le site étant comme d’habitude très en pointe sur tout ce qui concerne les questions d’écoutes (il)licites et autres pratiques très discutables dans nos (soi-disant) démocraties. Des informations importantes, dérangeantes et qui méritent bien un soutien.

Ploum

En comparaison, Ploum a eu comme qui dirait une petite baisse de régime; il faut dire qu’il était occupé par l’écriture de son roman pour la NaNoWriMo. Mais les trois articles ci-dessous sont très bien quand même.

  • L’aliénation du plein emploi, une analyse fort juste sur une époque qui rêve encore au plein emploi en dépit d’un chômage de masse systémique
  • Je suis passé à la télé !, qui nous entraîne dans les coulisses de la société du spectacle industriel, prouvant une fois de plus qu’à la télévision, ce n’est jamais du vrai ketchup
  • Le web, ce pulp ultime, qui compare les solutions qui s’offrent aux auteurs pour publier sur le web avec l’époque des “pulps”

Neil Jomunsi

Puisqu’on parle d’auteurs et d’édition, un coucou particulier à Neil Jomunsi, à qui on doit les inénarrables Jésus contre Hitler et qui, avec son “Projet Bradbury“, s’est lancé dans un processus de réflexion sur l’édition et son financement (avec inscription à Flattr à la clé).

Autres Méchants Pirates™

Rôlistes et divers autres

Et ce sera tout pour ce mois-ci.

Naviguer dans cette série

Flattr: bilan pour octobre 2013Flattr: Bilan pour décembre 2013

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Thomas B. dit :

    Merci pour la flattrie et le commentaire 🙂
    Thomas B. Articles récents…Peak larp: lessons learned from a year of monthly larp eventsMy Profile

  2. Segle dit :

    Excellente idée que ces résumés !

    Je n’en suis pas à 15 euros par mois sur flattr, et c’est bien là la force de cet outil : chacun fait selon ses moyens.

    Je ne suis pour ma part pas à l’équilibre du tout, mais qu’importe ! Le principe me va très bien et j’entends flatter tous les gens qui le méritent 🙂
    Segle Articles récents…De la difficulté de l’éloignement.My Profile

  3. Roboduck dit :

    Gros creux pour moi en novembre, avec ton seul Flattr d’abonné. Mais qu’importe, je continue à croire au mérite de la solution.
    Roboduck Articles récents…Les Princes de CataneMy Profile

    • Alias dit :

      Comme je le disais sur G+, il y a aussi la question de l’audience et du nombre de gens qui utilisent Flattr. C’est là qu’un peu d’évangélisation aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :