Flattr: rapport pour novembre 2012

En ce qui concerne Flattr, ce mois de novembre aura été normal: €5 distribués et €4.03 reçus. À cela se rajoutent plus €3.17 venus de aFlattr et de commandes passées sur Amazon en août; c’est sympa, mais je ne suis pas sûr que ça soit une Bonne Chose: j’ai un peu de mal avec le côté éthique (ou absence d’icelui) de commander sur Amazon au lieu de dans des boutiques locales. Mais c’est sans doute un débat pour un autre article.

L’article Demain, j’arrête Facebook a été le “hit” de ce mois, avec pas moins de quatre clics en l’espace de deux jours et €2.86; Et si le pirate était le meilleur ami de l’auteur? en recueille deux et €0.41, alors que la chronique de The Windup Girl et l’article sur les notes de conceptions de Ryuutama en obtiennent un chacun (respectivement €0.29 et €0.40). Sur ce dernier point, je suis un peu gêné, car je n’apporte pas grand-chose à l’article originel de Brand ni au texte de l’auteur. On va dire que je dois une bière à l’un ou à l’autre. S’ajoutent à cela un clic sur mon profil Flattr (€0.20) et un sur le blog en général (€0.39).

Pour ma part, j’ai flattré vingt contenus, pour un montant par clic de vingt-cinq centimes d’euro. Les abonnements se taillent encore la part du lion: douze clics pour les blogs Du bruit derrière le paravent, Helvète Underground, Lectures LibresQuenouilleFred H. et Thias の blog; pour les sites RefletsaFlattr et Flattr: A Little Catalog, ainsi que pour les outils AdBlock pour Chrome, AdBlock pour Safari et pour le plug-in Flattr pour WordPress.

Chez les blogs, Un jour, une idée obtient deux clics: un pour L’impossible choix, qui parle d’une des perversions du capitalisme, et C’est pas ça, être écolo, ne serait-ce que parce qu’il site mon article sur l’hypocrisie. Et, tant qu’on est dans le copinage éhonté, un clic aussi pour l’article de Helvète Underground sur La Bibliothèque tachyonique et un (un peu moins éhonté) sur l’article de Thias Why military robots are a bad idea.

Deux clics aussi pour Where is Ploum?, d’une part pour son article Les opportunités manquées du libre 2: la décentralisation et pour son outil FlattrStat, un bidule très malin (pour qui n’est pas allergique aux lignes de commandes pour linuxien barbu) qui analyse les compte-rendus mensuels de Flattr. Tant qu’on est dans les utilitaires malins, un clic pour The Unarchiver, un décompresseur multi-standard pour Mac.

N’oublions pas Reflets, dont j’ai beaucoup apprécié l’article L’Express a vu le chasseur qui a vu l’ours qui a vu les Américains, énième avatar sur le thème “la cyberguerre, ça fait des cybermorts” avec combo “hebdomadaire français qui ne sait plus quoi faire pour attirer le lecteur”.

Naviguer dans cette série

Flattr: rapport pour octobre 2012Flattr: bilan pour décembre 2012

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Roboduck dit :

    Cool de voir toute cette activité. De mon côté, novembre a été un mois particulièrement faste, avec 1€ de rentrée, ce qui bat tous mes records. J’ai aussi pu beaucoup donner, les boutons Flattr ont poussé de façon réjouissante ces derniers temps.
    Roboduck Articles récents…C’est quoi votre problème?My Profile

    • Alias dit :

      Le défaut avec Flattr, c’est que quand tu donnes à beaucoup, tu donnes peu à chacun. C’est pour cela que j’essaye toujours de limiter à une vingtaine de clics par mois, pour ne pas finir avec des dons de trois centimes.

      • Roboduck dit :

        Certes. Mais je trouve déjà encourageant d’avoir trouvé plus de matériel à Flattrer en ce qui me concerne. Ca peut me faire envisager d’augmenter ma contribution, que j’avais réduite il y a quelque temps, faute de matériel.
        Roboduck Articles récents…C’est quoi votre problème?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :