Foscor: Les Irreals Visions

Foscor: Les Irreals Visions

Avant toute chose, je tiens à signaler que je ne me suis pas bourré sur le titre de ce très intéressant Les Irreals Visions: ce n’est pas du français mal orthographié, mais du catalan, par Foscor est un groupe originaire de Barcelone.

Découvert une fois encore à Gibert Musique – un peu par hasard: c’est le disque qui passait en musique de fond dans le magasin – Foscor (« Obscurité ») est un trio inspiré par un metal progressif aux accents doom, à la Katatonia. Il se distingue notamment par le timbre particulier de son chanteur.

Avec neuf pistes et quarante-huit minutes, Les Irreals Visions est un album au format plutôt classique, dont les morceaux dépassent parfois les six minutes. Le groupe aurait sans doute eu les moyens de s’essayer à des compositions plus longues, mais en l’état, ça passe très bien.

La vraie force de Foscor, c’est les ambiances: l’instrumentation fait la part belle aux paysages sonores et la voix avec une bonne dose d’écho ajoute au côté crépusculaire des compositions.

Je lis dans leur bio que leurs premiers albums étaient plus dans un style black metal, ce qui ne me surprend pas (« … mène à tout, à condition d’en sortir »). On en retrouve d’ailleurs quelques traces, notamment dans une piste comme « De Marges I Matinades ».

L’atmosphère générale de Les Irreals Visions est donc plutôt aux compositions posées et mélancoliques, mais ça n’empêche pas qu’un bon nombre de morceaux bougent pas mal (« Ciutat Tragica », « Malfianca » ou « Espectres Al Cau »).

L’album bénéficie en tout cas de musiciens qui connaissent leur affaire et, si la production est peut-être un peu « boueuse », c’est assez raccord avec l’ambiance générale de l’album.

Pour ceux qui cherchent un metal progressif crépusculaire, aux sonorités un peu différentes de l’habitude, Les Irreals Visions est un album que je recommande. Il est disponible sur Bandcamp.

 

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :