Freaks’ Squeele à Rôl’Event

Ce week-end, c’était la convention Rôl’Event – convention en ligne, bien sûr, mais pour laquelle j’ai quand même dû faire acte de présence. En effet, à l’invitation du Studio 4D2, j’ai présenté en direct une partie de Freaks’ Squeele, le jeu d’aventures.

Rôl’Event, c’est donc une convention en ligne, avec un but caritatif, au profit des Blouses Roses et de la Fondation Théodora. Trois jours avec des conférences, des tablées rondes et des parties, organisées autour d’un pôle français et d’un pôle suisse.

Ce dernier était principalement géré par le Studio 4D2. Je vous en fait déjà parlé sur le site d’en face – le Tigres Volants Central, donc – à l’occasion de leur actual play sur Tigres Volants.

Je dois avouer qu’en ces temps pandémiques, la perspective de me taper deux fois trois quarts d’heure de train, plus le bus pour rejoindre le studio, ne m’enthousiasmait pas tant. D’autant que mon plan de laisser mon vélo à la gare a été contrarié par un pneu crevé.

D’un autre côté, ayant vu le résultat sur l’actual play Tigres Volants et étant moi-même un peu vidéaste sur les bords, j’avais envie de voir à quoi ça ressemblait. Et puis la perspective de refaire du jeu de rôle (et mon intéressant en vidéo) m’enthousiasmait bien aussi.

Et bon, le studio avait quand même mis en place des mesures sanitaires ad hoc. Ce qui aide un peu à la tranquillité d’esprit. C’était d’ailleurs une des choses qui m’ont peut-être le plus décontenancées: le fait d’avoir mes joueurs à plus de deux mètres.

Les conditions ne sont pas les mêmes, non plus: j’ai tendance à jouer très près de mes joueurs, parce que je joue le plus souvent en convention. C’est une méthode pour contrer le brouhaha et arriver à se faire comprendre sans hurler pendant trois heures.

J’ai eu à ma tablée autre joueurs habitués du studio, dont une « célébrité » romande: Didier Charlet, qui officie à Couleur 3 et dans l’émission 52 minutes. Il nous a d’ailleurs gratifié d’un monologue à grand spectacle, façon « scribe de Astérix: Mission Cléopâtre », qui m’a donné une bonne excuse pour abréger la dernière scène du scénario.

Comme à mon habitude, j’ai joué le tutoriel du livre de base de Freaks’ Squeele, le jeu d’aventures. Dans le cas présent, comme il s’agissait de présenter le jeu, j’ai jugé que c’était plus judicieux que de sortir un scénario original.

Ce tutoriel a l’avantage de plonger les joueurs dans l’univers, de faire une création de personnages et de leur présenter les mécaniques de jeu, le tout en un peu moins de trois heures. Le fait que je le connaisse à peu près par cœur est un bonus.

Sans trop de surprise, on s’est bien amusés. Et, autre conséquence positive (non, pas le virus), il y a dans cette vidéo des parties qui permettent de montrer plus clairement comment fonctionne la Balance, la mécanique de résolution de Freaks’ Squeele, le jeu d’aventures.

La soirée étant « dédiée » à 2D Sans Faces, c’est mon camarade Sanne qui a pris la suite, avec une présentation d’Itras By. Pour ma part, j’ai repris la route de mon chez-moi, avec retour de la gare en taxi parce que pas-de-bus-o’clock. Mais bon.

L’actual play est désormais sur YouTube (EDIT: 16 février 2021)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

2 réflexions au sujet de “Freaks’ Squeele à Rôl’Event”

    • Je confirme, merci à l’équipe de choc, vous m’avez bien fait rire!

      En fait, la rencontre avec les Gardiens à la fin aurait dû aussi être une adversité, mais après ton monologue, je me suis dit que c’était pas vraiment la peine…

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :