Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/5addc5133f10047669fa2f96c2a3b9cb/web/wp-includes/post-template.php on line 310

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/5addc5133f10047669fa2f96c2a3b9cb/web/wp-includes/post-template.php on line 310
Glass Mind: Dodecaedro

Glass Mind: Dodecaedro

Dodecaedro de Glass Mind est presque l’illustration parfaite de la relation paradoxale que j’ai avec les albums instrumentaux: d’un côté, la voix est souvent le point qui me gêne le plus dans un groupe et, d’autre part, sans chant, les morceaux ont tendance à se ressembler.

Glass Mind, que j’ai découvert grâce à une promo d’Asher Media Relations, est un quatuor mexicain dont le metal progressif me rappelle beaucoup les œuvres de Liquid Tension Experiment: on y trouve le même fourmillement d’idées et d’influences variées.

Disons les choses ainsi: Dodecaedro explore plus la face technique et, parfois, expérimentale, du metal progressif; plus “progressif” que “metal”, en quelque sorte. Au reste, l’album compte certes neuf pistes, mais ne dure que quarante minutes, jouant sur des alternances entre compositions de six à huit minutes et interludes de deux minutes.

Alors, certes, il y a du metal progressif, mais, selon l’expression consacrée, “y’en a aussi”, par exemple avec “Caliente”, le très pétillant “Inside the Whale” ou “Detritus”. Glass Mind a quand même une musique qui flirte beaucoup avec le jazz (“Fu”) et qui est plus posée

Pour en revenir à ce que je vous disais au début, rapport aux albums instrumentaux, Dodecaedro est un album qui fourmille d’inventivité, mais qui, au bout d’un moment, me fait regretter l’absence de parties chantées. Objectivement, il est très bien, avec peu de temps morts et, dans le domaine de l’instrumental, plutôt vers le haut du panier, mais j’ai quand même l’impression qu’il manque un truc.

Mais bon, ne boudons pas notre plaisir: Dodecaedro est un album qui ravira sans doute les amateurs de virtuosité et d’inventivité. Glass Mind connaît son affaire. Et on peut s’en rendre compte sur le stream complet de l’album ci-dessous. Allez-y, c’est de la bonne!

https://www.youtube.com/watch?v=kn03fONcaKE

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :