Japon : La vie de château

Cet article est le numéro 14 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Je ne veux pas tant parler des anciennes forteresses que nous avons visitées un peu partout dans le pays – à commencer par le fort impressionnant château d’Hajime, découvert aujourd’hui.

Sans aller jusqu’à divulguer le coût total de notre voyage (je devrais vous tuer après), ça a quand même pas mal chiffré. Quand on a vu les hôtels dans lesquels on a atterri, on a compris pourquoi. Le plus minable devait être l’équivalent d’un petit quatre-étoiles, deux nous ont offert le champagne (des jeunes mariés, c’est tellement romantique!) et je ne vous parle pas de la taille des lits.

Par exemple, en ce moment, on est dans le Villa Maiko, près de Kobe; en face du Akashi Bridge, en fait. Deux lits qui ont chacun la taille d’un petit lit double, thé et petits gâteaux gratos, salle de bain avec baignoire qui donne sur la baie, onsen dans l’hôtel… En plus, comme c’est un hôtel spécialisé dans les mariages, ils ont une chapelle – mais attention, pas la petite pièce: la vraie église dans le jardin…

Le défaut du truc, c’est que, quand on dort dans un hôtel quatre-étoiles, les gens s’attendent à ce qu’on ait des goûts de quatre-étoiles. Genre, les restaurants de l’hôtel. Sept mille yens (= CHF 70) le repas, on a testé une fois (c’était d’ailleurs médiocre), pas deux! Quand en plus, au Japon, on peut manger pour dix fois moins sans trop chercher (et plutôt bon, d’ailleurs), on ne se prive pas.

Naviguer dans cette série

Japon : La télé qui rend vraiment conOsaka : Ville barge

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :