La Horde / Tator / Naheulband à Trolls & Légendes 2013

Et donc poum! Me voici de retour à Trolls & Légendes, édition 2013. Ça devient une habitude. Mais une bonne habitude, parce que je ne vous cacherai pas que j’adore ce festival. Donc, question objectivité, je vais avoir du mal à dire du mal des concerts d’ouverture de ce vendredi soir, surtout avec le Naheulband en tête d’affiche, accompagné de La Horde et de Tator!

Donc, on commence par La Horde, un quatuor folk qui donne dans le festif à tendance pirate et qui délivre un show fort divertissant, à base de chansons ribaudes et de déguisements de pirates. Un show fort sympathique, qui se conclut quand même par un medley particulièrement barré de la tête, du genre “I Like to Move It” avec, au milieu, une reprise du “Popcorn” de Kraftwerk – au violon. Respect.

J’avoue nettement moins d’intérêt pour le trio Tator, qui tente d’emmener le public dans son délire mystico-sectaire-pour rire, sans trop de succès. C’est un peu dommage, parce qu’on sent que le groupe a du potentiel, mais il peine à transmettre son enthousiasme à son public. En même temps, trois musiciens sur une scène aussi grande, c’est peut-être un peu vide.

Après, ben, c’est le Naheulband. Difficile de dire quoi que ce soit qui ne répète pas ma chronique précédente de 2011. C’est un peu le groupe par et pour les rôlistes, qui ont une fois encore répondu en masse à l’appel et font aux musiciens un triomphe qui s’apparente beaucoup (plus que d’habitude, s’entend) à de l’hystérie collective.

C’est bien simple: il y a des morceaux où, même à trois mètres des enceintes, je n’entendais juste pas les chanteurs, mais le public autour de moi qui hurlait les paroles. Évidemment, depuis le Trolls & Légendes 2011 de sinistre mémoire, tous les concerts du Naheulband sont hantés par le spectre du poulet-piou-piou-piou et celui-ci ne fait pas exception.

Le spectacle est bien rodé et, quelque part, sans surprise: le Naheulband déroule son show avec un soupçon d’autodérision, en enquillant les morceaux-phares, avec la complicité bienveillante d’un public acquis d’avance. Ça pourrait être un peu mieux organisé, mais à quoi bon? L’improvisation et le nawak assumé, c’est aussi un peu ça, l’esprit rôliste.

Donc, excellente première soirée, quelque peu ternie par des photos partiellement toupourrites – malgré, ou plutôt à cause d’un nouvel appareil que je suis encore très loin de maîtriser. Ça viendra, mais c’est loin d’être ça.

Naviguer dans cette série

Stille Volk / Haggard à Trolls et Légendes 2013

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. teocali dit :

    Tiens alias, question con : sais-tu si l’écran tigres volants est encore dispo kekpart sur la toile ? je t’en ai pris un ce samedi mais comme un bon con, je l’ai oublié sur une table.><

  2. Salanael dit :

    Concernant La Horde, j’ai aussi beaucoup aimé l’humour mine de rien très fin qu’ils ont lorsqu’ils casent ‘La danse d’Hélène “Je mets le doigt devant…” ‘ au milieu de ‘Jean Petit qui danse’. Un groupe excellent pour installer l’ambiance

  3. Fabien Lyraud dit :

    Tator ce ne serait pas un des nouveaux projets d’Eric Roger. Je sais qu’il a arrêté son groupe principal Gae Bolg. Mais les délires dont tu parles ont l’air d’être du même accabit.

    • Alias dit :

      Possible, je ne suis pas un assez grand fan de folk pour connaître toutes les affiliations. La généalogie mythologique grecque, à côté, c’est ultra-linéaire…

    • Salanael dit :

      C’est surtout le side project de Stéphane Keysen. ex-Légendes du Temps, ex-Yliana, actuellement et principalement dans Rastaban (la formation d’Yliana avec une autre chanteuse). Les autres musiciens sont Mich (ex batteur d’Omnia et d’Yliana actuellement dans Rastaban et un Pierre que je ne connaît pas …

Mentions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :