Lazuli: Nos âmes saoules

Lazuli: Nos âmes saoules

Un nouvel album de Lazuli est toujours un événement et Nos âmes saoules ne déroge pas à cette règle. Le groupe français, dont le rock progressif rappelle celui d’un Ange modernisé et sérieusement inspiré par diverses musiques du monde, est devenu un des grands noms du genre et ses opus sont attendus.

Ceci posé, j’avoue une certaine déception à l’écoute de cet album. Je préfère l’annoncer tout de suite: je ne le trouve pas à la hauteur des deux précédents, [4603 battements] et Tant que l’herbe est grasse. Après, dans le cas de Lazuli, ça signifie “il n’est pas aussi bon” et non “il est mauvais”.

(Et aussi “c’est mon avis”, mais ça, je pars du principe que vous êtes au courant.)

Nos âmes saoules, c’est un ensemble de dix pistes et un peu moins de trois quarts d’heure, avec des morceaux oscillant entre les petits instrumentaux de une ou deux minutes et les chansons de cinq à sept minutes, avec comme toujours des grandes plages instrumentales.

Techniquement, rien à redire: les musiciens sont en pleine forme, la production est solide et restitue à merveille le son un peu “rond” – ce qui explique le titre – de Lazuli. Aucune fausse note dans cet album et même quelques titres bien solides, comme “Le temps est à la rage”, “Le lierre”, “Chaussures à nos pieds” ou “Les sutures”.

Le souci, c’est que je n’y trouve rien qui ne me fasse vibrer comme sur les précédents. Après, j’admets volontiers que Lazuli est un groupe qui se révèle surtout en concert, mais j’avais trouvé que leurs dernières prestations studios avaient un mordant fort plaisant, mordant que je cherche un peu sur cet album.

Nos âmes saoules n’est pas un mauvais album; au reste, je doute que Lazuli soit physiquement capable de faire un mauvais album. C’est juste que je le trouve moins bon que les précédents, ce qui le place tout de même largement au-dessus de la production moyenne.

Il est disponible sur les plateformes habituelles et je vous mets en bonus une version de “Le lierre”, enregistrée en concert quelques mois avant la sortie de l’album.

https://www.youtube.com/watch?v=JwHWNLjisn4

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :