RPGaDay 2016

Le défi RPGaDay 2016: mes réponses

21. Citez une interprétation erronée et amusante des règles qui soit arrivée dans votre groupe.

La seule dont je me souvienne, c’était une mauvaise interprétation des règles d’expérience à Feng Shui qui nous a valu, dans un premier temps, un afflux assez spectaculaire de pex pour des personnages débutants.

22. Citez un événement, censément aléatoire… mais qui arrive tout le temps en jeu.

Il y a du choix. À commencer par les systèmes de coups critiques qui font que, sur un d20, une attaque sur dix a droit à un effet spécial (critique ou fumble).

Ou, plus classique, les as de l’infiltration qui plantent leur jet de discrétion et ameutent toute la République (d’où le “Plan Flèche Rouge”).

23. Racontez une de vos histoires de manque de bol/malchance épique.

J’en ai eu assez peu, somme toute. Il y a peut-être la fois où, à Tigres Volants mon perso multi-identitaire, sorte d’animal social ultime dont j’ai déjà parlé précédemment, s’est retrouvé confronté à une secte de maniaques de la douleur. Je me dis, “OK, je suis Parisien, j’ai l’habitude, je vais la jouer à la cool.”

Fumble.

Trois semaines plus tard, il a enfin pu s’enfuir du lieu avec quelques kilos de piercings et des tatouages dans des endroits pas racontables.

24. Quel est le jeu que vous êtes le plus susceptible de donner ou offrir ?

Pour quelqu’un qui n’a jamais joué au jeu de rôle, je dirais City Hall – et pas seulement parce que j’ai un peu bossé dessus, mais surtout parce que c’est un jeu qui a un réel aspect didactique plutôt bien foutu.

Sinon, Tigres Volants, parce que j’en ai plein dans mes armoires. 😉

25. Qu’est-ce qui fait un bon personnage ?

Question bateau, s’il en est. Personnellement, je préfère jouer des personnages qui sont un peu en porte-à-faux avec le reste du groupe ou avec l’univers. Pas complètement à l’ouest, pour permettre quand même une dynamique de groupe, mais décalé.

Plus globalement, je pense qu’un bon personnage se doit d’être crédible: qu’on sente qu’il appartient au contexte et qu’il n’est pas unidimensionnel. Le juste milieu entre le stéréotype et le destin improbable.

26. Quels loisirs se marient bien avec le jeu de rôle ?

Attention, chute de lieux communs!

Bon, la lecture, ça va sans dire; fondamentalement, tout ce qui peut faire référence – fiction ou pas – est bon à prendre. Idem en BD, ciné, TV, jeu vidéo, etc. Du coup, l’écriture aussi, souvent. Après, il faut se méfier des tropismes rôlistiques, ne pas écrire comme on joue. Le dessin est également une évidence. Après, pour ceux qui font du GN, la couture, la forge, le cosplay, les arts martiaux et même la réalisation de films est un complément assez naturel.

Le jeu de rôle est une activité pour gens créatifs, on ne le répétera jamais assez.

27. Les circonstances ou l’endroit le plus inhabituel où vous avez joué une partie de jeu de rôle ?

Dans les années 1980, on avait eu pas mal de conventions qui se déroulaient dans des châteaux – Yverdon ou Grandson, par exemple. Plus récemment, RPGers et ses tables de jeu de rôle autour de l’église n’étaient pas mal non plus. J’ai aussi un souvenir d’une partie d’Elfquest RPG à Rêve de Jeux, à la bougie, dans un manoir du XVIIIe siècle.

Désolé, pas de cimetière…

28. Quelle serait la chose qu’un de vos amis n’aurait ni lue ni vue, qui vous surprendrait le plus ?

Vu le bombardement médiatique, quelqu’un qui n’aurait jamais entendu parler de Star Wars me surprendrait pas mal. Idem, mais dans une moindre mesure, pour Le Seigneur des Anneaux – au moins pour les films.

29. Vous pouvez choisir n’importe où sur Terre. Quel serait le lieu que vous choisiriez pour une partie de JDR ?

Mon salon.

Disons les choses ainsi (à part “je suis vieux”): je suis quelque peu sorti de la mystique “à lieu exceptionnel, partie de jeu de rôle exceptionnelle”. Comme en plus, la partie “GN” ne m’amuse pas, tant que c’est un endroit calme avec des gens cool, je peux jouer un peu n’importe où et je ne crois pas que le lieu y change beaucoup.

30. Décrivez votre salle idéale pour faire du jeu de rôle, si vous aviez un budget illimité ?

Je vais me répéter, mais on n’a pas besoin de grand-chose pour faire du jeu de rôle, donc ma salle idéale ne serait pas un palais romain au sommet d’une montagne.

Après, je ne serais pas contre une salon insonorisé avec plein de rayonnages pour les bouquins, des fauteuils confortable, un bar bien achalandé – OK, un gros frigo à bières et une table ou deux.

31. Quel est le meilleur conseil que vous ayez déjà donné pour votre jeu préféré ?

Pour un jeu que je suis en train d’écrire, j’ai introduit la “règle zéro”: si c’est théoriquement impossible, mais que c’est cool, alors c’est possible.

C’est un truc qui, à mon avis, peut s’appliquer à tous les jeux à tendance un tantinet pulp: héroïques, spectaculaires, un peu crétins.


Et voilà, c’est fini. Bon, ce ne sont pas forcément les questions les plus pertinentes que j’ai jamais pu lire, mais bon, ce n’est pas non plus une enquête académique. Pour l’année prochaine, il faudra que je rappelle à Pogo sa promesse de faire une liste de questions un peu plus costaud. Ça peut être rigolo.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :