Driving Slow Motion / Mörglbl

Les instrus du samedi: Driving Slow Motion / Mörglbl

Parmi les albums achetés ces derniers temps, en voici deux qui sont pas mal, mais, pour des raisons différentes, que je peine à chroniquer au format normal. Et comme ce sont deux albums instrumentaux (dans le titre, c’est donc « instrus », pas « intrus »), c’est l’heure des Restes du samedi, avec Driving Slow Motion et Mörglbl.

Driving Slow Motion est un groupe américain de post-rock. Déjà, cette introduction devrait vous donner une idée de pourquoi je chronique leur nouvel album, Arda, dans la catégorie « restes ».

Il faut vous dire que l’album était recommandé par Angry Metal Guy, excusez du peu! Et, avec un titre comme Arda (« la terre », dans un des langages elfiques de Tolkien), je m’attendais à un mélange folk.

Las! Il s’agit ici d’un classique post-rock instrumental, dont les paysages musicaux rappellent plus volontiers les friches industrielles et les rubans d’asphalte au crépuscule que les paysages des Terres du Milieu.

Arda n’est pas un mauvais album, mais des comme lui, j’en ai entendu des dizaines. Si vous aimez le genre, accordez-lui une écoute sur Bandcamp.

Pour The Story of Scott Rötti, le nouvel album de Mörglbl, le problème est différent. En effet, si je suis toujours fan de se groupe de rock / metal progressif déjanté sur scène, en album, c’est moins ça.

Ne nous méprenons pas: c’est du très bon. Des compositions barrées (à l’image des jeux de mots spectaculairement moisis qui forment la plupart de leurs titres), ultra-techniques et servies par des musiciens hors pair.

J’ai cependant l’impression que c’est un style qui parlera plus aux musiciens qu’à un auditeur semi-lambda comme moi. C’est un peu de la démonstration de virtuosité – avec un soupçon de deuxième degré plutôt bienvenu.

Là encore, c’est un album qui est dispo sur Bandcamp, l’occasion d’y jeter une oreille, voire plus si affinités.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :