Meril Wubslin, Totorro et GaBlé à Genève (Festival Face Z)

Totorro au Festival Face Z

Alors, à la base, il y a eu le sympathique Come to Mexico, de Totorro, chroniqué en ces pages. De là, j’ai découvert que le groupe passait à Genève ce jeudi dans le cadre du Festival Face Z et, après discussions avec les organisateurs de la soirée, me voici promu photographe officiel. Euh, cool?

Donc, me voici au Pneu, salle aussi improbable que son nom, sise dans un ancien garage auto à la Jonction. Le moins qu’on puisse en dire, c’est que la salle est petite – plus que L’Écurie, c’est dire. L’endroit a un côté squat assez amusant, mais c’est peut-être mon côté bobo qui parle.

Meril Wublsin au Festival Face Z

Pour donner une idée, le premier groupe joue dans l’antichambre de la salle, l’ancien parking du garage, sur une scène seulement délimitée par des bougies. Il s’appelle Meril Wubslin & La Chorale Face Z et, comme son nom l’indique, propose du post-rock avec trois musiciens – guitare, basse et batterie – et… une chorale.

Eh bien vous allez rire, mais c’est vachement bien! Le côté chanté et choral se marie remarquablement bien avec les montées en puissance du post rock et, malgré le côté « concert au milieu d’un parking » de la performance, ça dégage une ambiance de folie.

Le groupe interprète quatre longues pistes en équilibre entre la formation minimaliste et le grandiose de la chorale. Le public, déjà nombreux, est enthousiaste. Moi de même; j’hésite à prendre les albums, parce que je crains que, sans la chorale, ça ne soit pas la même chose. J’irai vérifier ça sur Bandcamp.

Totorro au Festival Face Z

Retour à l’intérieur: après une brève pause, Totorro monte sur scène. Sauf qu’en fait, ils ne jouent pas sur scène, mais dans la fosse – et le batteur dos au public. Les premiers spectateurs frôlent les musiciens, de la bière les éclabousse régulièrement; c’est concept.

Le groupe aligne plus de cent concerts cette année, dont une tournée en Asie, c’est peu dire que leur set est rodé. Et pêchu. Avec cette formation en quatuor au ras du public, Totorro fonctionne à l’énergie, comme en feed-back positif avec l’enthousiasme des spectateurs. D’ailleurs, la salle est bondée et j’ai rarement vu autant de spectateurs avec un large sourire.

Le groupe va jouer près d’une heure, surtout des morceaux de Come to Mexico, mais en mise full patate. Ceux qui, à l’écoute de l’album, auraient pu craindre une performance style lounge peuvent être rassurés: c’est bien du post-rock qui dépote.

GaBlé au Festival Face Z

À la fin de son concert, Totorro annonce le dernier groupe de la soirée: GaBlé, « votre nouveau groupe préféré ». S’ils connaissaient mes goûts, ils seraient sans doute moins optimistes.

Encore que: si GaBlé n’est pas une formation de post-rock, elle est loin d’être sans intérêt. Quelque part, le plus intéressant avec ce trio français passablement secoué est le mélange entre de multiples genres que l’on pourrait qualifier de collages rock-électro façon art brut.

C’est assez enthousiasmant à regarder, avec des musiciens très expressifs et au jeu de scène spectaculaire, tendance nawak. Musicalement, c’est un peu pareil et si ça passe très bien sur scène, je soupçonne que c’est un peu moins sympa en album.

Je dois abréger la soirée à peu près vers la moitié de ce dernier set pour tout un tas de raison (dernier tram, boulot demain, météo incertaine) que l’on pourrait résumer par « parce que vieux ». C’est un peu dommage, mais c’est parfois le prix à payer pour les concerts en semaine.

Je repars avec une blinde de photos à trier (à 25 600 ISO) et pas mal la banane aussi. Trois groupes originaux et enthousiasmants en une soirée, c’est très cool.

Mes photos sont à suivre, mais entre l’éclairage plutôt difficile et le fait que je suis rentré passé minuit, ça ne va pas être pour tout de suite.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :