MyTip – uTip

MyTip et uTip, outils de mécénat made in France

Récemment, j’ai vu apparaître deux nouveaux outils de micros-dons / mécénat made in France, uTip et MyTip. Enfin, « récemment », c’est un peu exagéré: uTip, ça fait bien un an ou deux que j’en entends parler via Cestdoncvrai.

Ce sont deux plateformes qui permettent aux créateurs de mettre en place des outils de micro-dons – de quelques centimes à quelques euros par mois – pour les créateurs. Un peu comme Flattr, Liberapay ou (feu) Changetip.

À la base, le concept est similaire: créateurs et donateurs s’inscrivent sur la plateforme et le donateur choisit les créateurs qui recevront son don. Leur fonctionnement est cependant un peu différent.

Par exemple, uTip fonctionne sur la base d’un flux de mises à jour, récupérées de Twitter, YouTube ou Instagram ou rajoutées à la main par le créateur.

Sur chaque mise à jour, le donateur peut choisir de faire un don – à partir de la somme qui est semi-automatiquement attribuée mensuellement; j’y reviendrai – ou regarder une vidéo de pub, voire « miner » de la crypto-devise.

MyTip fonctionne de façon plus classique: le créateur crée des « box », qui correspondent aux contenus qu’il veut mettre en avant, et le donateur donne sur la ou les box, un montant qui va de dix centimes à un euro.

MyTip a également un système de « points » pour récompenser les « bons tipeurs » et met en avant des frais moins élevés que chez ses concurrents.

Bon, avoir deux nouveaux services qui permettent de rétribuer des créateurs, c’est une Bonne Chose. D’autant qu’ils proposent des fonctionnalités intéressantes, voire inédites.

L’idée de uTip de permettre de faire des dons autrement que par de l’argent est plutôt bonne. Personnellement, l’idée de regarder de la pub me paraît débile, mais si c’est pour contribuer à un don à un créateur, c’est probablement une des idées les moins pires autour de la pub.

(D’ailleurs, au passage, Tipeee a lancé un système similaire, avec des vidéos musicales. Vu qu’on ne peut absolument pas contrôler quelles vidéos passent, je ne l’ai pas activé sur le mien.)

De bonnes idées, donc, mais il y a quand même des choses qui me dérangent.

Déjà, on peut noter que, contrairement à d’autres plateformes – toutes les autres plateformes, en fait – il n’est pas possible de faire des dons récurrents sur uTip, ni sur MyTip. Enfin, si, mais pas automatiquement.

Aussi, ce sont deux plateformes qui fonctionnent un peu comme des silos. J’entends par là que, pour tiper, il faut aller sur la plateforme. On ne peut pas, pour le moment, ajouter un bouton “soutenez-moi sur la plateforme XYZ” sur son site, article, ou autre. Ou alors si, mais là encore, il faut le bricoler soi-même.

Déjà, en soi, je trouve ça un peu gênant. Ça ne donne aucune visibilité extérieure à ce service, c’est au créateur de faire l’effort de pousser son public vers les plateformes – ou aux donateurs potentiels d’aller voir.

Ce qui m’ennuie plus, c’est que ces deux plateformes ne disposent que d’outils très limités pour “pousser” du contenu vers elle: uTip se limite à trois plateformes et MyTip a un outil semi-automatisé pour les vidéos YouTube. Aucune ne gère les flux RSS, par exemple, ou des sites comme Flickr, Bandcamp ou Artstation.

Pour ne rien arranger, il n’y a pour le moment aucun moyen de retrouver facilement des créateurs que l’on connaît d’ailleurs. À part uTip, qui propose d’importer les contacts YouTube, il n’y a pas d’outil genre “retrouvez les créateurs que vous suivez sur [rézosocio] et qui sont déjà sur cette plateforme.”

Pour être lapidaire, ces deux plateformes essayent d’être des réseaux sociaux sans réellement donner les moyens à leurs utilisateurs de se retrouver. Et comme leur visibilité chez les créateurs est très réduite, seuls ceux qui connaissent s’y retrouvent.

Fondamentalement, la plupart des utilisateurs sont déjà sur un, voire plusieurs réseaux sociaux; quand tu es créateur, c’est limite indispensable. Je ne pense pas qu’ils aient envie – ni même besoin – de se retrouver sur un énième outil du genre, surtout s’il n’y a personne d’autre dessus.

Je soupçonne que uTip et MyTip sont encore en phase de test. Pour uTip, ils s’annoncent encore en beta; quant à MyTip, je l’ai vu popper sur Twitter il y a moins d’une semaine. Ce sont des outils jeunes, encore en développement – encore que uTip existe en beta fermée depuis au moins un an, sinon deux. Mais pour moi, il leur manque encore beaucoup pour être réellement attrayant.

Ce qui me fait d’ailleurs un peu peur: j’ai l’impression paradoxale que, plus le temps avance, plus les créateurs ont besoin d’avoir de vrais outils de micro-dons solides et adaptés à leurs besoins. Alors que, dans le même temps, on se dirige vers un Internet minitélisé où, entre les grandes structures qui font la pluie et le beau temps et les règlements absurdes, il n’y aura plus de place pour les petits créateurs.

Je ne recommanderais donc pas uTip, ni MyTip, avec enthousiasme. On est loin de la killer app en matière de micro-dons et de mécénat. Néanmoins, les deux services apportent des options supplémentaires et peuvent intéresser les créateurs. À minima, je vous encourage à garder un œil dessus.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “MyTip et uTip, outils de mécénat made in France”

%d blogueurs aiment cette page :