Naissance du Tigre

Paris, 1889. Sa nouvellement construite Tour Eiffel, sa police, ses médiums, ses assassins qui reviennent d’entre les morts, ses scientifiques qui les traquent. Ce n’est peut-être pas le Paris que l’on connaît, mais c’est celui de la bande dessinée Naissance du Tigre.

Dans cette histoire, on suivra surtout Sélène Fouquart, médium mais aussi scientifique, harcelée par son mari. Lequel est un assassin qui a pourtant été dûment guillotiné, après avoir été appréhendé par l’inspecteur Eudes Lacassagne, de la Sûreté.

Lequel se remet sur la piste de l’assassin, sans se douter que ce dernier est bien plus proche qu’il ne le pense. Et c’est de la science qui vient l’incroyable réponse: les morts reviennent bel et bien, portés par l’électricité.

Naissance du Tigre, que j’ai découvert via une chronique de eMaginarock, est une adaptation en bande dessinée du roman La 25e Heure, de Feldrik Rivat. C’est d’ailleurs lui qui signe le scénario de cette histoire, mise en image par Jean-Baptiste Hostache.

À cheval entre le merveilleux-scientifique et les histoires de grands détectives, l’histoire est une course-poursuite à travers le Paris du XIXe siècle pour arrêter un assassin déjà mort, mais qui tue encore.

Du coup, ça bouge bien: course-poursuites, retournements, machines exotiques diverses, bateleurs de foire et, donc, un tigre. Le tigre est important (même si, objectivement, c’est un peu nébuleux pourquoi).

Visuellement, on est quelque part entre le Tardi d’Adèle Blanc-Sec et le Mignola de Hellboy, un style qui colle très bien avec l’ambiance et l’époque. Le trait paraît parfois un peu trop minimaliste, mais dans l’ensemble ça rend bien.

Mon historien intérieur couine un peu à la présence d’automobile et de cinématographe en 1889, mais c’est somme toute assez mineur. Naissance du Tigre est une histoire qui restitue bien l’ambiance de la fin du XIXe siècle et qui joue à fond sur les thèmes fantastiques de l’époque – superscience, spiritisme et crimes sordides.

Les rôlistes y trouveront moult inspirations pour des jeux aussi divers que Crimes, Castle Falkenstein ou même Cthulhu. Les autres auront une intrigue bien emmenée, qui laisse présager d’une suite. Dans tous les cas, je vous la recommande.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

1 réflexion au sujet de « Naissance du Tigre »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :