jeu de rôle, rock progressif, science-fiction et subversions diverses Cet avis tient lieu de faire-part

"Void Star", de Zachary Mason 1

“Void Star”, de Zachary Mason

Void Star, de Zachary Mason, c’est notre planète dans un avenir proche, mais mal défini – peut-être un siècle dans l’avenir, peut-être moins. Trois personnes, trois destins: Irina, spécialiste en intelligences artificielles, Thalès, fils d’un politicien brésilien et mathématicien de génie, et Kern, accro du parkour et du combat de rue sorti d’un bidonville par une voix mystérieuse au téléphone.

Quantum Fantay: Tessellation of Euclidean Space 0

Quantum Fantay: Tessellation of Euclidean Space

Et le prix du titre d’album WTF de l’année revient à Quantum Fantay et son Tessellation of Euclidean Space! En même temps, il faut avouer que le space-rock a toujours eu un goût immodéré pour les intitulés abscons et surréalistes. Et les pochettes moches, aussi, hélas!

Jack Wolfgang, tome 2: Le Nobel du pigeon 0

Jack Wolfgang, tome 2: Le Nobel du pigeon

Jack Wolfgang, critique gastronomique et agent de la CIA – et accessoirement loup bipède – se retrouve à enquêter sur l’assassinat mystérieux d’un magnat de l’économie chinoise. Se pourrait-il que ce meurtre soit lié à l’attribution du Prix Nobel? Spoiler: oui. D’ailleurs, ce deuxième tome des aventures de Jack Wolfgang s’intitule Le Nobel du pigeon.

Flicker Rate: Skylight EP 0

Flicker Rate: Skylight EP

Je suis un petit peu frustré avec Flicker Rate: ce projet solo d’un jeune musicien britannique, Spencer Bassett, a déjà produit trois EP, dont Skylight est le dernier en date. J’avais précédemment chroniqué Reframe, le précédent, dans un “reste du samedi”.

Infinity 8, tome 7: Et rien pour finir 2

Infinity 8, tome 7: Et rien pour finir

Je suppose qu’après avoir chroniqué les trois premiers tomes d’Infinity 8, j’aurais dû faire de même pour la suite. Sauf que, si je les ai lus, ils ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable – sans être mauvais, mais juste sympa, sans plus. Au contraire de ce tome 7, intitulé Et rien pour finir et que l’on doit à la patte de Boulet.

Leprous à Aarau 2

22 / Agent Fresco / Leprous à Aarau

Quand on est fan de prog en Suisse, que ce soit dans sa version rock ou metal, il y a une salle incontournable: le Z7 de Pratteln. Néanmoins, ces dernières années, j’ai l’impression que le KiFF d’Aarau est en train de se forger une solide réputation dans ce domaine. Témoin ce concert de Leprous, avec Agent Fresco et 22 en premières parties.

Salins 2018 – Freaks’ Squeele 0

Freaks’ Squeele aux Journées du livre de Salins-les-Bains

Salins-les-Bains, vous connaissez? Moi non plus. Enfin, jusqu’à ce samedi et ma présence aux Journées du Livre à la médiathèque de cette petite ville du Jura français. J’y étais invité pour présenter le jeu de rôle Freaks’ Squeele: faire des parties, mais pas seulement.

0

Création et mécénat: Bilan pour août 2018

Cet article est le numéro 86 d'une série de 87 intitulée Bilans mécénat et création

Techniquement, je suis de nouveau en retard sur le bilan mensuel création et mécénat du mois d’août 2018. Mais, en vrai, j’ai écrit ce billet le 5 et c’est juste parce que j’ai déjà prévu quelque chose ce vendredi que je ne le publie qu’aujourd’hui, 14 septembre. Donc voici ce que j’ai créé, donné et reçu le mois passé.

Exodus, tome 1 0

Exodus, tome 1: Manhattan

Deux flics à Manhattan: Leto Wolf, la grosse brute taciturne, et Hana Yamashirogumi, jeune, cynique et sans tabous. Une mort suspecte et une jeune fille disparue. La routine. Sauf que le Manhattan de ce premier tome d’Exodus est une mégalopole surpeuplée, entre ruine et bidonville, aux rues submergées par les eaux.

Oceans of Slumber: The Banished Heart 0

Oceans of Slumber: The Banished Heart

Je crois qu’il faut juste que j’arrête d’essayer de chroniquer des albums de Oceans of Slumber. J’avais quelque peu galéré sur les deux précédents albums, Blue et Winter, et leur nouvelle galette, The Banished Heart, me prouve juste que ce groupe a beau être très bien, il n’est pas vraiment pour moi.

The City and the City 3

The City and the City

L’inspecteur Tyador Borlú, de la police criminelle de Besźel, enquête sur la mort d’une étudiante en archéologie. En apparence, rien de plus banal. Mais, dans l’univers de The City and the City, il n’y a aucune affaire banale, surtout quand elle est en lien avec la ville siamoise d’Ul Qoma, cité tellement haïe que les citoyens de l’une ont appris à ne pas voir l’autre. Littéralement.

Toundra: Vortex 0

Toundra: Vortex

Il m’aura donc fallu cinq mois pour découvrir Vortex, le dernier album des Espagnols de Toundra, groupe de post-rock découvert en concert à l’Usine début avril. Découverte qui confirme l’impression du live-report: ça dépote grave!

RPG-a-Day-2018 Semaine 5 0

RPGaDay 2018 – semaine 5

Cet article est le numéro 6 d'une série de 6 intitulée RPGaDay 2018

Allez, un dernier coup de collier pour finir ce défi RPGaDay 2018! Pour rappel, le principe est de répondre à 31 questions – une par jour – sur le jeu de rôle. L’exercice est amusant, mais c’est quand même long si on veut le faire de façon pas trop anecdotique.

Radio-Erdorin S1E4 – Août 2018 4

Radio-Erdorin, épisode 4

Cet article est le numéro 4 d'une série de 5 intitulée Radio-Erdorin

À l’heure – tardive – où j’écris ce billet, le nouvel épisode de Radio-Erdorin est dans la boîte! Façon de parler: la boîte en question est le même laptop sur lequel j’écris en ce moment et je veux dire par là que le fichier vidéo final est en cours de chargement sur YouTube et sur PeerTube.

The Expanse, saison 3 4

The Expanse, saison 3

On va poser les choses dès le départ: à moins que quelqu’un arrive, dans les deux ans à venir, à faire quelque chose de vraiment top-fumé, la troisième saison prouve que The Expanse est la meilleure série de science-fiction de la décennie (avec Person of Interest en numéro 2) épicétout.

Whyzdom: As Time Turns to Dust 2

Whyzdom: As Time Turns to Dust

Angry Metal Guy a un terme particulier pour parler des groupes de metal symphonique à voix féminine: nightwishcore. Soyons honnête: Whyzdom est un groupe français qui, sur la base de leur album As Time Turns to Dust, mérite cette étiquette – mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose.