jeu de rôle, rock progressif, science-fiction et subversions diverses Cet avis tient lieu de faire-part

Radio-Erdorin S1E1 Premiere 4

Radio-Erdorin, épisode 1

Ça n’a pas été trivial, mais c’est enfin fini: le premier épisode de Radio-Erdorin est enfin en ligne, sur YouTube et aussi sur PeerTube (merci au Cygne Noir de l’instance Pair 2 Jeux pour l’hébergement).

Dimmu Borgir: Eonian 2

Dimmu Borgir: Eonian

Si, il y a dix ans, on m’avait dit qu’un jour j’achèterais du black-metal et qu’en plus, j’aimerais ça, j’aurais ricané. Bon, à l’époque, je ne savais pas non plus que Bathory était du black-metal. Et, pour être tout à fait honnête, je ne suis pas 100% certain que Eonian, le nouvel album de Dimmu Borgir, en soit non plus.

The Erkonauts (progressive punk metal, Suisse), en concert au Bouffon de la Taverne, Genève, 1er juin 2018. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY) 0

Cosmic Rain / The Erkonauts à Genève

J’avoue: je n’ai pas trop besoin qu’on me pousse pour aller voir The Erkonauts en concert. Si, en plus, la soirée inclut du rock progressif avec un groupe local, Cosmic Rain, en première partie, ça devient vraiment compliquer de trouver des excuses pour ne pas y aller. Un vendredi soir? Bon, ben go alors.

Studio Mézigue 2

Dans les studios de Radio-Erdorin

Qu’on soit bien clair: tout ce bigntz, c’est de la faute de Jess! S’il n’avait pas essayé de me brancher sur l’idée de faire des chroniques vidéos, je ne me retrouverais pas, comme un guignolo, à boulonner sur un script, à rassembler des clips et des images et à réfléchir à où installer mon matos pour le premier épisode de Radio-Erdorin.

The Slyde: Awakening 0

The Slyde: Awakening

Il m’arrive parfois de recevoir des promos de groupes. La joie d’être un blogueur influent. Ahem. Dans le cas présent, j’ai découvert The Slyde, un groupe canadien de la région de Toronto, qui viennent de sortir leur premier album, Awakening, et qui proposent un metal progressif plutôt festif.

Solo: A Star Wars Story 1

Solo (A Star Wars Story)

Les soirées ciné en début de semaine, ce n’est plus trop dans nos habitudes, mais ma dame avait “un plan” pour aller voir Solo, le dernier film en date de l’univers Star Wars. En fait de plan, il s’agissait d’aller faire la claque pour des amis de l’académie locale d’escrime au sabre laser. Heureusement qu’on est venus, d’ailleurs, parce que la salle était un peu vide.

0

TesseracT: Sonder

TesseracT est de retour! Après l’exceptionnel Altered State, un live raté et un Polaris quelque peu décevant, c’est rien de dire que j’attendais au tournant le groupe anglais. Surprise: ce Sonder est un album très resserré, court et intense, un véritable espresso prog.

3

Swiss Fantasy Show 2018

Il semble qu’une “évolution pokémon” classique des conventions en Suisse romande implique de relocaliser l’événement au Palais de Beaulieu, à Lausanne. Après Polymanga et Japan Impact, c’est le cas cette année du Swiss Fantasy...

3

Génocide 2.0 – un riant avenir signé Charles Stross

Charles Stross m’inquiète un peu: soit il est sujet à des fantasmes morbides, ce qui n’est pas très rassurant, soit il est au contraire très lucide, ce qui l’est encore moins. Quoiqu’il en soit, son dernier billet de blog, intitulé Happy 21st Century!, est un nouvel exemple de sa tendance à nous dépeindre des lendemains qui chantent des requiems.

0

A Perfect Circle: Eat the Elephant

Des fois, il y a des trucs qui sont rangés dans la catégorie “metal” et tu te demandes juste pourquoi. Eat the Elephant, dernier album en date de A Perfect Circle, fait partie de cette catégorie. Ce qui ne l’empêche pas d’être plutôt cool. Et metal, aussi.

0

God Is an Astronaut: Epitaph

Un titre en forme d’adieu, une musique plus planante et sombre que d’habitude, une couverture ultradépressive signée Fursy “Les Discrets” Tessier: Epitaph, le dernier album de God Is an Astronaut aurait, de prime abord, de quoi inquiéter. Le groupe irlandais songerait-il à remettre leurs harmoniques post-rock au placard – voire pire?

2

“Everfair”, de Nisi Shawl

Quand j’ai lu l’article de BoingBoing qui parlait du roman de Nisi Shawl, Everfair, j’ai tout de suite tilté sur les termes “steampunk”, “Afrique”, “socialistes”. Dans ce premier roman – l’autrice a écrit nombre de nouvelles, mais également un essai sur la diversité dans les littératures de l’imaginaire – il y a tout cela, et plus encore.

1

Les Aventures de Rabbi Yeshua

Vous avez peut-être pu constater, au fil de certaines de mes chroniques littéraires, que j’ai un certain intérêt pour le fait religieux, pas forcément en relation avec une quelconque croyance. C’est dans cette catégorie que je classe la nouvelle BD de Fred Boot, Les Aventures de Rabbi Jeshua.

0

Ayreon: Ayreon Universe

Ayreon, le supergroupe d’Arjen Anthony Lucassen qui tue tous les supergroupes, est de retour avec un live monstrueux, Ayreon Universe, enregistré pendant le triple concert de Tilburg (Pays-Bas, en septembre 2017), seul concert d’Ayreon à ce jour.

0

Altered Carbon, saison 1

Au 24e siècle, un “mathusalem” – un membre de l’ultra-élite à la fortune incommensurable et quasi-immortel de fait – cherche à enquêter sur sa propre mort. Pour cela, il réincarne Takeshi Kovacs dans un nouveau corps et lui promet fortune et impunité. C’est ainsi que commence Altered Carbon, série adaptée du roman éponyme de Richard K. Morgan.

0

Kamelot: The Shadow Theory

Il fut un temps où j’avais cette théorie – idiote, mais amusante, comme beaucoup de mes théories – que Serenity et Kamelot était le même groupe. La sortie de The Shadow Theory, dernier album en date de ces derniers, quelques mois après Lionheart est un clou de plus dans le cercueil de cette théorie. Tant pis.