Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Profuna Ocean: In Vacuum

Profuna Ocean: In Vacuum

En écoutant In Vacuum, de Profuna Ocean, je ne peux m’empêcher que le titre est bien trouvé: de même que la nature a horreur du vide, la scène musicale non plus et la disparition de Porcupine Tree a fait que des groupes comme celui-ci émergent et nous proposent des compositions, certes très typées, mais bien troussées.

Groupe néerlandais fondé en 2008 et dont In Vacuum est le deuxième album, Profuna Ocean livre un rock progressif moderne, clairement inspiré par Porcupine Tree et consorts, avec un aspect mélancolique très marqué, mais également des accélérations très enthousiasmantes. C’est à la fois Neoprog et Progcritique qui ont attiré mon attention dessus.

Quand on en regarde le format, il n’est pas difficile de reconnaître que In Vacuum est un album de rock progressif: huit pistes, entre une et treize minutes – dont trois de plus de dix minutes – pour un peu plus d’une heure au compteur. Pas trop de doutes à avoir.

Et à l’écoute, c’est encore plus évident: les gros morceaux ne sont pas juste là pour remplir la galette, il y a un réel soin dans les compositions. “Hanging in the Balance”, “Losing Ground”, “Beautiful Sunrise” et “Clean Slate” déploient tout leurs atours au fil des minutes.

Les prog-heads en mode hardcore pourront chouiner sur le fait que Profuna Ocean ne fait somme toute que reprendre des chemins déjà ultra-balisés. Ce n’est pas complètement faux, mais il fait partie de ces groupes qui, à défaut de faire original, font les choses bien, avec enthousiasme et énergie.

Je vous accorde qu’en général, je préfère des trucs plus originaux, mais il y a aussi des jours où j’apprécie les plaisirs simples de la vie: une bonne bière, le soleil, une bonne connexion wifi, un bon album de prog. La base, quoi.

In Vacuum est un bon album de prog; il est moderne – dans le sens qu’il lorgne sur des groupes qui ont moins de vingt-cinq ans d’activité – bien réalisé et énergique. Merci, Profuna Ocean et à la bonne vôtre!

En bonus, un teaser – hélas fort bref – de l’album:

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :