Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/5addc5133f10047669fa2f96c2a3b9cb/web/wp-includes/post-template.php on line 310

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/5addc5133f10047669fa2f96c2a3b9cb/web/wp-includes/post-template.php on line 310
Rotting Christ: The Heretics

Rotting Christ: The Heretics

Et voilà le retour du groupe dont je ne parle que le samedi, pour éviter d’avoir des conversations gênantes avec mes collègues théologiens. J’ai nommé, bien sûr, Rotting Christ, qui cette fois-ci cumule avec un album intitulé The Heretics.

Formation grecque classée “metal extrême”, Rotting Christ mélange black-metal, power-metal et metal symphonique pour un résultat qui est à peu près tout sauf subtil. Encore que, au vu des thèmes, ça reste toujours étonamment mélodique.

The Heretics compte onze pistes pour quarante-huit minutes minutes. Ce sont des compositions plutôt courtes, entre trois et cinq minutes; rien qui ne dépasse la barre des six.

La caractéristique première de Rotting Christ, c’est de faire un metal qui tabasse. Leur musique, c’est du genre “combat épique que Game of Thrones, à coté, c’est une bataille d’édredons sous opiacées”.

The Heretics, c’est du metal qui poutre, appuyé par une section rythmique très martiale et qui tient beaucoup du bombardement orbital, avec des chœurs barbares et des guitares qui déchirent. Avec, en prime, quelques narrations sur le thème de la religion.

Extrême, le groupe, l’est donc surtout par ses thèmes, souvent très anticléricaux. Et aussi dans l’utilisation de titres qui sont un défini permanent à l’encodage Unicode (genre « Ветры злые » ou « كلام الكون »). Comme mentionné, musicalement, on est certes dans un registre passablement bourrin, mais honnêtement j’ai déjà écouté bien pire.

En fait, je me surprends toujours à aimer ce groupe. Il y a dans The Heretics un côté épique, cinématographique que je trouve irrésistible. Même si, objectivement, Rotting Christ peine un peu à se renouveler. Disons que c’est encore un de ces albums où l’intensité et l’énergie compensent le manque d’originalité.

Et, comme je suis d’un naturel aventureux – oui, moi aussi ça me fait rire – j’ai décidé d’aller les voir en concert, en décembre, avec Moonspell. Je sens que ça va être délicat…

Dans l’intervalle, si vous cherchez un groupe qui sait manier à la fois le tapis de bombes et pinceau triple zéro au service de grandes fresques musicales pleines de bruit et de fureur, je vous recommande de passer outre le côté très provoc’ du nom du groupe et jeter une oreille sur The Heretics.

L’album est même sur Bandcamp, donc vous n’avez aucune excuse !

Bonus: la vidéo de « Hallowed Be Thy Name »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Rotting Christ: The Heretics”

%d blogueurs aiment cette page :