Or donc, Japon

Cet article est le numéro 1 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Bon, je viens enfin, après trois jours, de trouver un hotspot ouvert (gratuit, si l’on excepte le prix d’une Guinness en bouteille servie au prix d’une pinte pression dans un bar branché à Paris…). Plus sur ce sujet plus tard, puisque je vais en profiter … (Article incomplet, en attente de reconstitution)

Tokyo: relativisme culturel, suite

Cet article est le numéro 2 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Y’a pas, mon cerveau doit être câblé de façon bizarre, mais j’ai du mal à voir tant d’exotisme que ça dans Tokyo. Certes, c’est Tokyo, en d’autres termes une grande ville (sinon LA grande ville) ; les autres endroits où nous sommes censés nous rendre … (Article incomplet, en attente de reconstitution)

Tokyo: décibel et tais-toi

Cet article est le numéro 3 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Tokyo, c’est bruyant ! Bon, d’accord : grande ville, machin et bidule, mais la musique d’ambiance, les jingles et annonces des stations de métro et les beuglophones des rabatteurs pour magasins, ça fait beaucoup – surtout en même temps et quand on ne… (Article incomplet, en attente de reconstitution)

Tokyo: La ville de l’avenir ne peut être jointe pour le moment

Cet article est le numéro 4 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

J’ai plus de mal à trouver un accès Internet ici qu’à Paris. Au temps pour la ville de l’avenir ! Bon, je soupçonne que notre hôtel (Le Méridien Pacific), qui doit dater du début des années 80, n’aide pas (son idée de la connexion Internet, c’est une prise … (Article incomplet, en attente de reconstitution)

Hakone: J’ai testé pour vous…

Cet article est le numéro 6 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

… le thé froid au thé vert japonais. Faut aimer les machins pas sucrés qui ont un goût de terre prononcé. … la balade en téléphérique pour aller voir le Mont Fuji. Il paraît que c’est rare de le voir aussi clairement en cette saison. Certes. Seulement,… (Article incomplet, en attente de reconstitution)

Japon: attention, un train peut en cacher plein d’autres

Cet article est le numéro 7 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Alors, le Japon, on se le fait surtout en train. Un peu en voiture, aussi, mais surtout en train. Dans la famille « trains du Japon », on a déjà eu le monorail (vu de loin ; il relie l’aéroport régional de Tokyo au centre), le métro, les trains JR (qui… (Article incomplet, en attente …

Lire plusJapon: attention, un train peut en cacher plein d’autres

Que faire à Kanazawa quand on est un gros touriste

Cet article est le numéro 8 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Visiter une vieille pharmacie transformée en musée. Ricaner devant les affiches « Tavannes Montres, La Chaux-de-Fonds, Switzerland » et les ours en peluche avec un rivet dans l’oreille. Rappeler à son épouse quelques principes, rapport à la non-extensibilité… (Article incomplet, en attente de reconstitution)

Kyoto : Temples sous la pluie

Je crois que j’aime bien Kyoto. En fait, je commence à soupçonner que j’aime bien tous les coins du Japon qui ne sont pas Tokyo…

Dans le cas de Kyoto, j’aime bien le côté historique, les plans shopping éhontés, l’architecture de l’ensemble, avec ses rues au cordeau et ses ruelles sinueuses — même sa gare à l’architecture improbable avec escalators qui me rappellent les téléfériques de la mort.

Je dois quand même avouer être moins enthousiaste par le temps de chiotte auquel on a eu droit aujourd’hui: de la pluie, pas de pluie, de nouveau de la pluie, arrêt de la pluie, recommencement de la pluie, suivi de pluie, de pluie et encore de pluie. En bref, on est rentrés sérieusement mouillés.

Lire plusKyoto : Temples sous la pluie

Japon : La télé qui rend vraiment con

Le côté terrifiant de la télévision japonaise, c’est qu’elle rend même les pires bouses de TF1/M6 à peu près acceptables. Enfin, au niveau visuel, en tous cas, parce qu’évidemment, niveau langue, ce n’est pas en dix jours de touristeries que j’ai appris quoi que ce soit de plus consistant que comment dire bonjour et merci.

En bref, la télé japonaise est bruyante, hystérique, bariolée, avec des textes incompréhensibles partout, des effets sonores pour émissions enfantines et des jeux d’acteurs qui tiennent du Club Dorothée sous acide. Il y a aussi des feuilletons de samouraïs qui rappellent les westerns télé américains des années 50 ou les telenovellas vénézueliennes et, parfois, des films américains truffés d’explosions majeures.

Le problème de vivre avec une téléphage, c’est que, quand on partage la même chambre d’hôtel microscopique (et qu’en plus, la prise Internet est juste à côté; voir épisode précédent en ce qui concerne l’existence du wifi), on se retrouve confronté à des agressions télévisuelles multiples. Et, franchement, si un jour on divorce, je parie que ce sera pour une question de télé…

Lire plusJapon : La télé qui rend vraiment con

Japon : La vie de château

Je ne veux pas tant parler des anciennes forteresses que nous avons visitées un peu partout dans le pays – à commencer par le fort impressionnant château d’Hajime, découvert aujourd’hui.

Sans aller jusqu’à divulguer le coût total de notre voyage (je devrais vous tuer après), ça a quand même pas mal chiffré. Quand on a vu les hôtels dans lesquels on a atterri, on a compris pourquoi. Le plus minable devait être l’équivalent d’un petit quatre-étoiles, deux nous ont offert le champagne (des jeunes mariés, c’est tellement romantique!) et je ne vous parle pas de la taille des lits.

Par exemple, en ce moment, on est dans le Villa Maiko, près de Kobe; en face du Akashi Bridge, en fait. Deux lits qui ont chacun la taille d’un petit lit double, thé et petits gâteaux gratos, salle de bain avec baignoire qui donne sur la baie, onsen dans l’hôtel… En plus, comme c’est un hôtel spécialisé dans les mariages, ils ont une chapelle – mais attention, pas la petite pièce: la vraie église dans le jardin…

Lire plusJapon : La vie de château

Osaka : Ville barge

Cet article est le numéro 15 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Je veux bien qu’on soit au Japon et que les villes y soient un peu barrées de la tête, mais, jusqu’à présent, je crois qu’on a rien vu d’aussi barré qu’Osaka. Je ne sais pas trop à quoi ça tient, mais la ville semble être un concentré de bargeitude japonaise, avec des immeubles délirants, des …

Lire plusOsaka : Ville barge

Japon : Attention, cycliste méchant

Cet article est le numéro 16 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

En règle générale, les cyclistes forment, au sein des usagers de la route, une caste à part, haïe et crainte à la fois. Dans les grandes villes, c’est souvent une forme de clan d’originaux suicidaires. Sauf au Japon, où les vélos semblent avoir tous les droits: rouler sur les trottoirs (classique) et traverser aux passages …

Lire plusJapon : Attention, cycliste méchant

Alors, c’était comment, le Japon ?

Plat.

En fait, non. C’est même franchement montagneux dans tous les sens.

À part ça, c’est très familier, sauf qu’en fait, pas du tout: il y a énormément de points de repères pour nouzautres occidentaux de l’hémisphère nord, mais tout un tas de différences plus ou moins subtiles (à commencer par la langue et, surtout, les différents alphabets) qui font qu’on est très rapidement déboussolé. Note: si on vous dit que les Japonais parlent anglais, c’est un gros mensonge.

Si on vous dit aussi que c’est un pays où la vie est chère, ce n’est pas exactement vrai, non plus. La bouffe, notamment, est étonnamment bon marché (genre, sans trop chercher, on peut facilement bien manger pour moins de mille yens, c’est-à-dire dix francs suisses).

Lire plusAlors, c’était comment, le Japon ?

Japon : retour au bercail

Cet article est le numéro 18 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

On est bien rentré et on a retrouvé nos deux chats en un seul morceau (chacun); curieusement, le reste de l’appartement a également survécu. J’ai fait un peu d’ordre sur Flickr et j’en ai profité pour mettre en ligne les dernières photos du Japon et quelque peu réorganiser le bazar, qui est désormais une collection. …

Lire plusJapon : retour au bercail