Sole Remedy: Apoptosis

Ah, enfin un groupe de métal progressif qui n’emprunte pas massivement à un groupe qui rime avec « mime debater »! Sole Remedy, quintet finlandais, s’inspire plutôt sur son dernier album, Apoptosis, de la vague doom, genre Anathema ou Katatonia, mais pas que.

L’apoptose, c’est la mort programmée des cellules et, à travers celle-ci, le renouvellement de l’organisme (j’avoue, j’ai cherché sur Wikipédia). Du coup, il ne fait pas s’étonner si le groupe joue sur l’opposition entre lumière et ténèbres dans sa musique, qui a ses moments de lumière intense (« Present Remorse », « Undertow ») autant que de noirceur profonde (« Leave », « Wolf in Me »).

C’est particulièrement marquant des les registres vocaux, qui peuvent passer du cri au guttural en passant par le chant clair, parfois au sein d’un même morceau – surtout dans les trois derniers de l’albums, qui sont également les plus longs.

À noter également la batterie, souvent impressionnante dans ses contre-temps et ses rythmiques tribales (« Comatose »). À elle seule, elle justifie le côté progressif de cet album, encore que le titre final, « Past Decay », fasse également très fort dans ce domaine.

Si l’on devait trouver un défaut à cet album, c’est qu’il est parfois difficile d’accès et déstabilisant dans ces changements abrupts de style et d’ambiance. Les contretemps rythmiques n’aident pas non plus. À vrai dire, on se demande si le groupe n’a pas essayé à toute force de faire original et progressif en faisant fi de la « lisibilité » de sa musique.

Oui, je sais, vous me prenez en flagrant délit de râlaison parce qu’un groupe est trop progressif. La vérité est qu’Apoptosis est, dans son ensemble et malgré ses quelques défauts (que l’on mettra sur le compte de l’enthousiasme), un très bon album de métal progressif.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :