« Swiss Wars » – Le Prix de l’Ailleurs 2019

Swiss Wars (Prix de l'Ailleurs 2019)

S’il y a deux notions qui semblent antinomiques en apparence, c’est bien la Suisse et la guerre. C’est peut-être pour cela que cette édition 2019 du Prix de l’Ailleurs a choisi un pareil thème, dont les nouvelles primées se retrouvent dans cette anthologie intitulée Swiss Wars.

“Tombé les voiles” (Prix Mille Saisons 2018)

"Tombé les voiles"

Dernière fournée en date du Prix Mille Saisons, organisé par Le Grimoire, le recueil Tombé les voiles contient une vingtaine de nouvelles sur toute la gamme des littératures de l’imaginaire: du fantastique contemporain, du med-fan, du steampunk, de la science-fiction et pas mal de mélanges et de bizarreries somme toute assez réjouissantes.

“Du plomb à la lumière” (Prix Mille Saisons 2017)

"Du plomb à la lumiere"

Je vous avais déjà causé, l’année passée, de la précédente anthologie du “Prix Mille Saisons”, un concours de nouvelles porté par l’éditeur rôlistico-romanesque Le Grimoire. L’édition de cette année avait pour titre, autant que pour thème, Du plomb à la lumière et a donné lieu à une sélection d’une vingtaine de textes de plutôt bonne facture.

“Futurs insolites”

"Futurs insolites"

Pour quelqu’un qui prétend ne pas être patriote, je dois quand même avouer un intérêt certain pour les productions suisses, surtout quand elles concernent des sujets qui m’intéressent, comme ce Futurs insolites, une anthologie suisse de science-fiction et de fantastique, dirigée par Elena Avdja et Jean-François Thomas.

“La Cour des Miracles” (Prix Mille Saisons 2016)

La Cour des Miracles

La Cour des Miracles est l’anthologie du Prix Mille Saison; c’est donc un recueil de vingt-et-une nouvelles ayant toutes comme thème, justement, “la Cour des Miracles”; c’est également un concours littéraire auquel j’ai voulu participer, sans arriver à trouver une idée qui tienne la route, mais passons.

« Contrepoint », de Laurent Gidon

« Contrepoint », de Laurent Gidon

Contrepoint est un de ces bouquins sur lesquels on tombe complètement par hasard: je l’ai reçu en sus de mes achats sur le stand ActuSF à Trolls & Légendes. Il s’agit d’une anthologie dirigée par Laurent Gidon, un recueil de neuf nouvelles “sans guerre ni conflit ni violence”. Idée intéressante, mais le résultat n’est à mon avis pas vraiment à la hauteur de l’ambition.

“Yes is the Answer”

Tiens, je parlais récemment de ma tendance au moubourrage en matière de rock progressif, nouvel exemple avec Yes is the Answer (and other prog rock tales), une anthologie de textes sur (précisément) le rock progressif compilée par Mark Weingarten et Tyson Cornell. Encore plus fort: il s’agit d’auto-moubourrage, car je m’étais persuadé qu’il s’agissait de nouvelles de SF ou de fantastique sur ce thème.

Mauvaise pioche à (au moins) deux niveaux: d’une part, il s’agit surtout d’articles principalement autobiographiques où des auteurs et/ou des musiciens racontent leur enfance bercée par les Yes, Pink Floyd, Genesis, ELP et autres King Crimson du début des années 1970 et, d’autre part, je ne les ai pas trouvés particulièrement intéressant, dans leur ensemble.

Lire plus“Yes is the Answer”

“L’Amicale des jeteurs de sorts”

Anthologie “officielle” de l’édition 2013 de Zone Franche Bagneux, où je l’ai acheté, L’Amicale des jeteurs de sorts me laisse un sentiment mitigé: il y a du bon et du moins bon dans cet ouvrage. Je suppose que c’est la forme de l’exercice qui, en partie, veut cela.

Je ne pense pas trahir l’esprit de Thomas Bauduret et de Christophe Thill, directeurs de la publication, en disant que le thème commun aux nouvelles qui la composent, c’est la magie dans son aspect le plus quotidien – les magiciens sont parmi nous, en quelque sorte. Une magie moins hollywoodienne, plus intimiste; plus inquiétante, aussi.

Lire plus“L’Amicale des jeteurs de sorts”

« Dimension super-héros 2 »

Il n’y a pas grand-chose de plus frustrant que de tomber sur un bouquin dont le contexte vous attire mais dont le style donne l’impression que vous n’êtes pas le public-cible. C’est le sentiment que j’ai en reposant, après l’avoir terminé, Dimension super-héros 2, le second (pour le moment) recueil de nouvelles consacré à l’univers Hexagon (site en anglais, mais on peut aussi consulter l’article signé Romain d’Huissier, un des auteurs des anthologies).

C’est d’autant plus vexant que, dans l’ensemble, j’avais bien aimé le premier volume; en relisant ma chronique de l’époque, je m’aperçois que les quelques bémols que j’avais alors exprimé se sont amplifiés dans ce volume.

Lire plus« Dimension super-héros 2 »

“On a marché sur…”

On a marché sur… est la nouvelle anthologie du concours Plumes en Herbe parue aux éditions Voy'[el] et, cette fois-ci, il n’a pas été nécessaire de lâcher une Nathalouchka enragée pour me faire l’acheter. Je n’exclus pas un réflexe pavlovien, mais je ne regrette pas l’achat ni la lecture.

Comme dans le précédent volume, De la chair à l’acier, on a ici les dix nouvelles finalistes du concours, sur le thème “On a marché sur…” et dans un genre science-fiction. Globalement, je dois dire que la qualité me paraît meilleure que pour l’édition précédente, tant au niveau forme que contenu. Paradoxalement, je trouve par contre qu’il y a moins de textes qui se démarquent nettement.

Lire plus“On a marché sur…”

« Dimension super-héros »

Je vous avouerai bien volontiers que ma lecture de Dimension super-héros, une anthologie en français parue chez Rivière blanche, tient beaucoup du copinage éhonté. Parce que bon, les super-héros, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Ou de café. Pas que je déteste fondamentalement cela – contrairement à d’autres figures mythiques, comme les anges ou les vampires – mais ça ne m’intéresse que modérément.

Il n’y a pas que ça : le fait que cette anthologie parle d’une continuité superhéroïque franco-italienne, l’univers Hexagon, dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, a également aidé, mais c’est surtout le « casting » qui m’a attiré : Romain d’Huissier, Julien Heylbroeck, Willy Favre, Anthony Combrexelle, Krystoff Valla, Ghislain Morel et Eric Nieudan, pour ne citer que ceux connus dans la rôlistosphère francophone, ça fait du beau monde !

Lire plus« Dimension super-héros »