Étiqueté : death-metal

Eva Can't: Gravatum 0

Eva Can’t: Gravatum

Un des inconvénients d’être un prog-snob et de se taper plus d’une centaine d’albums par année, c’est qu’on devient vite blasé. Dans ce contexte, Gravatum, le dernier opus de Eva Can’t, récupéré en service de presse via My Kingdom Music, est l’équivalent d’un concert punk dans une after de festival jazz. Et c’est une bonne chose.

Wintersun: The Forest Seasons 0

Wintersun: The Forest Seasons

On attendait Time II, mais le groupe finlandais de death-metal mélodique Wintersun nous livre à la place The Forest Seasons. Au moins, on reste dans la thématique du temps qui passe.

 

Aephanemer: Memento Mori 0

Aephanemer: Memento Mori

Tiens, ça faisait un moment que je n’avais pas passé un big up à Fred Bezies pour ses découvertes musicales. L’écoute de Memento Mori, premier album du groupe toulousain de death mélodique Aephanemer, est une excellente occasion pour rattraper mon retard en ce domaine.

Deus Ex Machina: A New World to Come 0

Deus Ex Machina: A New World to Come

À la base, le death-metal n’est pas mon genre préféré. Je suis prêt à faire des exceptions si c’est mélodique, progressif ou local. Points-bonus si c’est un combo. Hélas, les groupes de mélodeath progressif ne sont pas courants dans ma région, mais Deus Ex Machina s’en approche un peu avec son nouvel album, A New World to Come.

Mors Principium Est: Embers of a Dying World 1

Mors Principium Est: Embers of a Dying World

Bon, je vous préviens tout net: si vous n’aimez pas le death-metal, vous n’allez pas aimer cette chronique. Et probablement pas la prochaine, non plus. Mais commençons par le commencement: la mort. Ou, pour être plus précis, Mors Principium Est et leur nouvel album, Embers of a Dying World.

Gorgon: Titanomachy 4

Gorgon: Titanomachy

Depuis le temps, vous devriez connaître mes petites lubies: quand on me recommande un album, j’ai tendance à acheter d’abord et écouter ensuite. J’avoue, ce n’est pas toujours une stratégie gagnante, mais dans le cas de Titanomachy, de Gorgon, ça s’est avéré être une plutôt bonne idée. Pour le coup, la recommandation ne vient pas de Fred Bezies – même s’il en a aussi parlé – mais d’un des lecteurs du blog, Alopex.

Inanimate Existence: Calling from a Dream 0

Inanimate Existence: Calling from a Dream

OK, je dois avouer que celui-ci, j’ai hésité un moment avant de la caler dans un futur « restes du samedi ». Parce que Calling from a Dream, de Inanimate Existence, est un de ces albums qui oscillent entre le pur bruit casse-oreille et le prog déjanté et parfois brillant.

Earthside: A Dream in Static 2

« A Dream in Static » de Earthside, mon album de l’année 2016

Cet article est le numéro 10 d'une série de 10 intitulée Albums de l'année

L’un dans l’autre, au cours de cette année 2016, j’ai dû chroniquer pas loin de cent cinquante albums. Du coup, chercher dans cette masse le disque, celui qui va être mon album de l’année n’est pas chose aisée. Au final, j’ai fini par me décider pour A Dream in Static, premier album de Earthside.

Insomnium: Winter's Gate 2

Insomnium: Winter’s Gate

L’air de rien, le groupe finlandais Insomnium, déjà connu pour son death mélodique, est en train de faire tomber des barrières avec son nouvel album, Winter’s Gate. Par son format, d’abord: un seul morceau de quarante minutes – pile! – au service d’un concept-album qui parle d’une histoire de vikings. Le livret du CD vient d’ailleurs avec une nouvelle incluse et il existe même une version avec le livre audio en plus de l’album.

Crematory: Monument 0

Crematory: Monument

Dans la série des groupes que j’aime bien sans trop savoir pourquoi, il y a Crematory. Leur dernier album, Monument, est cependant assez bizarre: si le groupe a longtemps fait dans le metal-indus façon Rammstein – que j’appelle aussi le insulte-moi-en-allemand-metal – il a tendance ici à se diriger vers des styles plus doom-goth.

Witherscape: The Northern Sanctuary 0

Witherscape: The Northern Sanctuary

Bon, dans le genre des mélanges bizarres, on avait le death mélodique, le death symphonique et le death progressif. Avec le duo suédois connu sous le nom de Witherscape – Dan Swanö et Ragnar Widerberg – et leur album The Northern Sanctuary, découvert grâce à Angry Metal Guy, vous mélangez tout ça et vous rajoutez un feeling hard-rock seventies.

Gojira: Magma 0

Gojira: Magma

Il est d’origine française, il revient, il détruit tout sur son passage, et, cette fois-ci, ni Matthew Broderick, ni Jean Reno ne pourront l’arrêter: je veux bien évidemment parler de Gojira et de son nouvel album, Magma.

Countless Skies: New Dawn 0

Countless Skies: New Dawn

En général, je n’aime pas faire des comparaisons, mais, dans le cas de Countless Skies et de leur premier album, New Dawn, c’est difficile de ne pas faire le lien avec celui de Be’Lakor, précédemment chroniqué. Ne serait-ce que parce que les deux opèrent dans un registre identique – et que « Countless Skies » est le titre d’un morceau de Be’Lakor…

Be'Lakor: Vessels 0

Be’Lakor: Vessels

Je ne sais pas s’il existe un terme désignant ce sous-sous-genre de death-metal mélodique tendance ultra-mélodique, mais ça serait le moment de l’inventer pour désigner Vessels, le dernier album du groupe australien Be’Lakor.