Étiqueté : djent

Voyager: Ghost Mile 0

Voyager: Ghost Mile

Il y a des groupes dont on n’attend pas forcément des merveilles et qui parviennent à vous surprendre. Ghost Mile, du groupe de metal progressif australien Voyager, fait partie de ces surprises – pas tant par son originalité, mais par sa qualité globale.

Diamond Construct: Event Horizon 0

Diamond Construct: Event Horizon

En temps normal, un album comme ce Event Horizon, du groupe australien Diamond Construct, aurait eu sa place dans un « restes du samedi » spécial bruitistes. En bref, c’est du brutal et ça hurle. Mais c’est aussi pas mal mélodique par moments et comme je me sens d’humeur chroniqueuse, alors je me lance.

 

VOLA: Inmazes 0

VOLA: Inmazes

Une des tendances à la mode dans le metal progressif contemporain, c’est le djent: une onomatopée aussi bien qu’un style de jeu de guitare. Dans cette catégorie, le groupe danois VOLA arrive (j’ai failli écrire « voilà VOLA ») avec son album Inmazes pour démontrer qu’on peut être une onomatopée et réussir dans la vie.

TesseracT: Odyssey 0

TesseracT: Odyssey

Alors que Polaris, le nouvel album studio du groupe de métal progressif britannique TesseracT, est sorti (je vous en parle bientôt), j’ai enfin pu mettre la main sur Odyssey, leur album live – sorti sous le titre Odyssey/Scala, Scala étant le titre du DVD qui va avec. Il reproduit assez fidèlement l’expérience en concert que j’ai pu avoir et ce n’est pas une bonne nouvelle.

 

Locrian: Infinite Dissolution 0

Locrian: Infinite Dissolution

Locrian est un duo originaire de Chicago, un de ces groupes sur lesquels on tombe un peu par hasard (OK, c’est grâce à Angry Metal Guy) et dont la musique – en l’occurence leur sixième album, Infinite Dissolution – qui vous laissent une impression étrange.

Stömb: The Grey 4

Stömb: The Grey

Le gris est à la mode, surtout ses nuances, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle. Ce qui est par contre une bonne nouvelle, c’est l’album The Grey, du groupe de métal progressif Stömb (ou [STÖMB]). Un groupe qui n’est pas originaire de la côte est américaine ou de Scandinavie, mais de Paris.

Monuments: The Amanuensis 0

Monuments: The Amanuensis

Le nouvel album de Monuments, intitulé The Amanuensis, est une bonne nouvelle pour ceux qui, comme moi, avaient flashé sur TesseracT: visiblement, la notion de « djent mélodique » n’est pas seulement une facétie d’un seul groupe, puisque cet album s’en rapproche manifestement. Ce n’est pas très étonnant que les deux groupes sont nés d’une même origine, un groupe nommé Fellsilent.

 

0

Navene K/Animals as Leaders/TesseracT à Genève

Premier des Concerts Que J’Attendais Depuis Des Années de la semaine, la sortie d’hier soir m’emmène en terres connues, à savoir L’Usine de Genève où se déroule le concert de TesseracT, accompagnés par Animals As Leaders et Navene K. Rappel: TesseracT, c’est mon album de l’année 2013 avec Altered State; Animals As Leaders, c’est pas mal non plus dans le genre virtuoses déjantés et Navene K, c’est… ah ben ça, je ne sais pas ce que c’est. Tout arrive.

0

Legacy ID: Genesis

Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai acheté Genesis, du groupe letton de métal progressif Legacy ID, parce que c’est précisément un groupe letton, mais je mentirais si je niais une arrière-pensée à ce niveau. Disons que la recommandation de Neoprog a aussi beaucoup joué.

0

Almøst Human: Ø

Dans notre interminable série « il y a des groupes comme ça en Suisse et on ne m’avait rien dit », je découvre grâce à Neoprog le groupe lausannois Almøst Human, via leur EP Ø. OK, techniquement, c’est un zéro informatique et pas un O barré scandinave, mais on fait ce qu’on peut avec l’unicode qu’on a.

0

Distorted Harmony: Chain Reaction

Le groupe de métal progressif israélien Distorted Harmony m’avait tapé dans l’oreille il y a deux ans avec Utopia, leur premier album, Chain Reaction vient faire plus que confirmer cette impression: on a ici un groupe qui a tout pour se hisser parmi les grands.