Novembre: URSA

Novembre: URSA

C’est une chronique de Angry Metal Guy qui a attiré mon attention sur un groupe italien opérant dans un registre assez peu courant. En effet, Novembre et son album URSA mélange doom, post-metal et rock progressif pour un résultat plutôt bluffant. Musicalement, Novembre est quelque part entre Anathema et Katatonia, avec une guitare plus rock …

Lire plusNovembre: URSA

Katatonia: Viva Emptiness

Les vrais fans de Katatonia vont sans doute ricaner à la lecture de cette chronique de Viva Emptiness: cet album n’est pas exactement des plus récent, vu qu’il est sorti originellement il y a plus de dix ans. C’est par le biais d’une réédition et des encouragements enthousiastes de mon fourgue habituel à la Citadelle que je l’ai acquis.

This Misery Garden: Cornerstone

J’attendais Cornerstone, premier album du groupe suisse (et même genevois) This Misery Garden, depuis que mon crémier habituel me l’ait chaudement recommandé et que le groupe fasse la première partie de Moonspell à Lausanne (avec Insomnium). Mais j’avoue être un peu déçu; je me suis auto-moubourré…

This Misery Garden  distille un métal atmosphérique sombre, du genre que l’on qualifie souvent de doom pour d’assez bonnes raisons: rythmique lente et lourde, chant guttural invoquant des choses peu réjouissantes. Paye tes antidépresseurs!

Lire plusThis Misery Garden: Cornerstone

Katatonia: Dead End Kings

Vous savez que vous aurez un problème pour chroniquer un album si, au bout de quelques minutes, vous vous dites “il est pas mal, le nouvel Anathema”, avant de vous rappeler que vous l’aviez déjà chroniqué il y a plusieurs mois et que, ce que vous écoutez à l’instant, c’est Dead End Kings, le dernier Katatonia.

Après, soyons clair, ce n’est un problème que dans deux cas de figure: si vous n’aimez pas Anathema (auquel cas il y a peu de chance que vous le trouviez “pas mal”) ou si vous devez chroniquer l’album; pas de bol pour ma pomme!

Lire plusKatatonia: Dead End Kings