Étiqueté : Écosse

Comedy of Errors, Lion Shepherd 2

Les restes du samedi: Comedy of Errors, Lion Shepherd

Pour cette édition des restes, deux albums de rock progressif – ou peu s’en faut – qui sont plaisants, mais qui peinent à m’enthousiasmer pour des raisons différentes: Comedy of Errors et Lion Shepherd. C’est le genre d’album sur lequel j’ai du mal à écrire le minimum syndical, mais qui reste plutôt bien fait.

 

Sithu Aye: Invent the Universe 0

Sithu Aye: Invent the Universe

Je vous avais prévenu: le métal progressif instrumental, ces temps, j’en suis blindé. Aujourd’hui, c’est Invent the Universe, album d’un jeune musicien écossais connu sous le nom de Sithu Aye, qui propose une musique lumineuse, teintée de sonorités électroniques.

 

1

Brave

Vous aurez peut-être noté que ce blog accueille pas mal de chroniques sous l’appellation « séance rattrapage DVD ». La raison en est que beaucoup de films – notamment des dessins animés – tendent à rester à l’affiche au ciné pendant trop peu de temps pour que je puisse les voir dans de bonnes conditions (une séance en VF 3D à 11 h du matin ne compte pas). C’est le cas de Brave, la production la plus récente des studios Pixar.

0

Citizen Cain: Skies Darken

Il y a le bon rétro-progressif et le mauvais rétro-progressif. Le mauvais rétro-progressif, il fait rien qu’à copier les vieux groupes de années fastes du prog: Yes, Genesis, Pink Floyd, etc. Le bon rétro-progressif, il fait pareil, mais c’est bon. Tout ceci pour vous dire que Skies Darken, dernier album en date du groupe écossais Citizen Cain, entre plutôt dans la seconde catégorie.

0

« Le carnet noir », de Ian Rankin

Je viens de finir Le carnet noir, de Ian Rankin. Ce n’est pas un recueil de bêtises pour rôlistes, mais un polar qui se passe à Edinburgh, en Écosse. Le héros est un flic...