Erdorin et ses inspirations

Au cours d’un récent “défi” sur Wattpad, Cloé et Tat’ de Cestdoncvrai m’ont tagué sur un billet parlant des inspirations. Je n’aime pas les défis, mais… Bref, parlons des inspirations derrière Erdorin / Tigres Volants. J’en avais déjà parlé il y a un moment, lors d’une conférence à La Chaux-de-Fonds, mais je vais reposer ça à plat.

“Arcanum 101”, de Mercedes Lackey et Rosemary Edgehill

"Arcanum 101", de Mercedes Lackey et Rosemary Edghill

Arcanum 101, court roman écrit par Mercedes Lackey et Rosemary Edghill, c’est un peu Harry Potter croisé avec les X-Men, en plus terre-à-terre. Il fait partie d’un univers commun, intitulé “Elves on the Road”; on y retrouve aussi un personnage nommé Victoria Victrix, comme dans les Secret World Chronicles.

Lettre ouverte aux nounous d’Internet

C’est malin, je suis de nouveau tout énervé. Plus précisément, je commence à en avoir doucement marre des gens qui veulent me dire ce que je dois voir. Doucement, parce que je suis suisse et quelqu’un de plutôt patient pour certaines choses, mais marre quand même.

Alors bien sûr, il y a l’histoire des caricatures d’un prophète parmi tant d’autres, que ce soit en vidéo ou sous forme de dessins de presse, mais j’ai appris qu’il est inutile de rager contre des fanatiques. Autant les classer dans les catastrophes naturelles, au même niveau que les ouragans, les tremblements de terre et les mises à jour logicielles ratées.

Lire plusLettre ouverte aux nounous d’Internet

Retour à Munich

Les trois signes de la vieillesse, c’est d’abord qu’on perd la mémoire et les deux autres, je les ai oubliés. Tout ceci pour dire – à part le fait qu’un quatrième signe est qu’on rit encore de ses blagues nulles – qu’hier je me suis retrouvé au centre de Munich, à chercher la boutique de comics dans laquelle j’avais rencontré Wendy et Richard Pini (les créateurs d’Elfquest) vers 1989-1990 et que je n’ai absolument rien reconnu.

C’était juste impressionnant et douloureux à la fois. Certes, je n’étais alors resté que quelques heures dans cette ville, arrivé le matin et reparti le soir – c’était l’époque bénie où je pouvais encore profiter de mes avantages de fils d’employé Swissair et payer environ 10% du prix des billets d’avion. Je vous passe sur le plan galère à base d’auto-stop sur une aire d’autoroute au milieu de la nuit.

Toujours est-il que, étant à Munich dans le cadre de la traditionnelle conférence sur l’Internet chrétien, j’ai voulu revoir à quoi ressemblait le coin et la réponse était “à rien de connu”. Je soupçonne que la boutique était dans le vieux centre commercial, entre la gare et Marienplatz, qui a été rasé il y a peu pour laisser la place actuellement à un trou et, plus tard, à un centre plus récent, mais je dis ça un peu pour me rassurer.

Lire plusRetour à Munich

Elfquest en numérique

La nouvelle est passée sur BoingBoing, je peux donc difficilement prétendre encore l’ignorer: les créateurs d’Elfquest, Wendy et Richard Pini, ont décidé de numériser tous les numéros d’Elfquest parus à ce jour et de les mettre à disposition, en ligne et gratos, d’ici la fin 2008. Dire que cette série a été pour moi une influence …

Lire plusElfquest en numérique

Elfquest: The Discovery

Elfquest: The Discovery

Je connais quelqu’un qui va faire des petits bonds partout quand il va lire cela: oui, il y a un nouvel Elfquest qui est sorti: The Discovery.

Pour ceux qui ne connaissent pas et qui devraient aller s’enterrer de honte, Elfquest est une bande dessinée américaine avec des Elfes.
Bon, rien que ça devrait faire fuir une bonne dose des enquiquineurs.

Et donc, ce Discovery, ça parle de quoi? En gros et en très résumé, de deux tribus qui se rencontrent et des problèmes que ça occasionne. On ne va pas rentrer dans les détails: des enfants nous lisent peut-être.

Le bon côté, c’est que c’est un nouvel Elfquest — et que même si le précédent ne date pas de si longtemps que ça, ça fait quand même plaisir à voir. Ce d’autant plus que Wendy Pini dessine toujours aussi bien et que, pour une fois, la production n’est pas desservie par du papier qui semble avoir déjà été utilisé plusieurs fois pour des motifs peu ragoûtants.

Lire plusElfquest: The Discovery

Star Wars III: Revenge of the Sith

Bon, ben j’ai vu le machin. En résumé: meh.

En plus détaillé, j’ai aimé les scènes d’action (pas toutes), les vaisseaux et les décors; j’ai détesté le jeu de certains des acteurs
(Palpatine et Anakin étaient particulièrement pathétiques), les images de synthèses mal intégrées et les efforts souvent désespérés pour faire rentrer le scénario rond dans le trou carré de la continuité.

Un peu plus tard, je suis tombé sur le blog de Richard Pini, co-créateur d’Elfquest, qui dit grosso-modo qu’il n’est pas intéressé par les épisodes 1-3 de Star Wars parce que, fondamentalement, ils n’auraient jamais dû exister. Si Lucas avait réellement eu l’intention première de les faire, il aurait commencé par ça.

Ce que je me suis dit, à la fin de l’épisode 3, c’est que j’aurais tout autant préféré lire le synopsis et avoir une “prequel” qui parle
d’autre chose, genre les origines de l’ordre Jedi et du conflit contre les Sith; le reste, on le sait déjà.

Lire plusStar Wars III: Revenge of the Sith