Étiqueté : folk

Bent Knee / The Last Embrace / Thinking Plague 0

Les restes du samedi: Bent Knee, The Last Embrace, Thinking Plague

Autant que faire se peut, j’essaye toujours de garder un thème sur les restes du samedi; bon, parfois, j’ai des trucs vraiment très disparates, récupérés chez Gibert, mais pour cette édition, il se trouve que les trois albums dont je vais vous parler viennent de formations prog (ou assimilées) avec chanteuse: Bent Knee, The Last Embrace et Thinking Plague.

Gravitysays_i: Quantum Unknown 0

Gravitysays_i: Quantum Unkwown

J’admets: vous avez le droit de ricaner. Si Gravitysays_i ne gagne pas le pompon du nom de groupe de prog le plus prog, je ne sais pas ce qu’il faut! Cela dit, si je vous en cause, c’est surtout à cause de leur album, Quantum Unknown, dont le titre résume lui aussi assez bien le concept.

Empyrium: The Turn of the Tides 2

Empyrium: The Turn of the Tides

On va encore dire que j’arrive après la bataille, mais lors d’un de mes séjours « de travail » à la Citadelle (= bosser sur Freaks’ Squeele en buvant des bières), je suis tombé sur l’album The Turn of the Tides de Empyrium, datant de 2014. Techniquement, c’est du metal; dans les faits, ça ressemble à tout, quoi que pas exactement, sauf à ça.

Suidakra: Realms of Odoric 2

Suidakra: Realms of Odoric

S’il y a un genre musical qui rentre pour moi dans la catégorie « plaisir coupable », c’est bien le folk-metal. OK, il y a le metal symphonique aussi. Il faut dire que j’aime bien le folk-qui-bouge et la version metal, c’est quand même un peu ultime OK, la version punk, c’est pas mal non plus. Tout ceci pour dire que j’ai bien aimé cet album Realms of Odoric des Allemands de Suidakra.

Robert Reed: Sanctuary II 0

Robert Reed: Sanctuary II

Je ne sais pas si ce sont mes goûts qui ont changé ou si les deux compositeurs oldfieldiens que sont Hanspeter Hess (The Healing Road) et Robert Reed ont décidé de me faire manger...

Equilibrium: Armageddon 0

Equilibrium: Armageddon

En fait, j’étais parti pour vous faire une énième chronique de prog, sympa mais pas super folichon, et là, les Allemands de Equilibrium déboulent avec leur dernière galette, Armageddon. Toc-toc-badaboum!

0

Paléo 2016 – Dimanche: Du celtique, encore et toujours

Cet article est le numéro 7 d'une série de 9 intitulée Paléo 2016

Dernier jour de Paléo 2016, retour avec ma dame: le soleil brille, un peu de vent apporte de la fraîcheur sur la plaine de l’Asse (insérez ici blague scato), où la boue a presque disparu.  Conditions idéales pour les concerts en plein air – sauf qu’on file de nouveau sous le Dôme.

2

Paléo 2016 – Jeudi: Jour calme, risques d’orage 

Cet article est le numéro 4 d'une série de 9 intitulée Paléo 2016

Je ne vous cacherai pas qu’après ces deux premiers jours, le reste de Paléo ressemble un peu à une longue descente. Surtout avec un jeudi avec somme toute peu de choses qui m’intéressent réellement et une météo menaçante.

0

Paléo 2016 – Mardi: Muse & co

Cet article est le numéro 2 d'une série de 9 intitulée Paléo 2016

(Comme mentionné précédemment, cette semaine sera consacrée au Paléo 2016, sous la forme d’un liveblog de l’événement. Enfin, autant que faire se peut. Du coup, les réseaux sociaux et les flux RSS ne vont...

Paléo 2016 2

Tonton Alias Live from Paléo

Cet article est le numéro 1 d'une série de 9 intitulée Paléo 2016

Cette année, grande nouvelle: je vais au Paléo! Ouais, le Paléo Festival de Nyon, le gros festival de musique ultra-commercial-patin-couffin, à trente bornes de chez moi, où je n’ai pas mis les pieds depuis plus de vingt ans et un concert de ZZ Top particulièrement calamiteux.

Outside Duo: Le Celtic Two-Men-Show 0

Outside Duo: Le Celtic Two-Men-Show

Je vous ai déjà parlé de Outside Duo, duo – comme son nom l’indique – breton qui propose un croisement entre du folk celtique et de la comédie. J’ai profité de leur dernier concert aux Anthinoises pour acheter leur live CD+DVD, intitulé Le Celtic Two-Men-Show.

Anthinoises 2016, les concerts 0

Anthinoises 2016: les concerts

Les Anthinoises, ce n’est pas seulement un marché médiéval, un Castel des Trolls regorgeant d’artistes et de joueurs (et de bière) et des animations diurnes. Le soir venu, c’est aussi – surtout, dirons les amateurs – des concerts de musique celtique et celtisante, avec une programmation éclectique et métissée, n’en déplaise aux chancres de la tradition pure et dure.