homosexualité

3 posts

Je suis homophobe (mais je me soigne)

Ces temps-ci, la blague-qui-ne-fait-pas-rire, c'est le fameux "je ne suis pas homophobe, mais..." suivi en général d'une sortie homophobe, du genre "les pédés, c'est pas des gens comme nous". Moi, c'est le contraire: je suis homophobe, mais je ne vois pas pourquoi des questions de préférence sexuelle ou même de genre devraient être une excuse pour nier une égalité en droit.