Carpenter Brut: Leather Teeth / Trilogy

Carpenter Brut: Leather Teeth / Trilogy

Dans la série “tonton Alias toujours en avance sur son temps”, je découvre ces jours Carpenter Brut. Genre, trois ans après tout le monde. Du coup, pour rattraper mon retard, j’ai pris les deux albums du groupe: Trilogy (compilation des trois premiers EP) et le récent Leather Teeth.

Elend: A World in Their Screams

Je suis très en retard sur mes critiques musicales: j’ai acheté des wagons de CD ces derniers temps, dont un certain nombre mériteraient amplement une chronique. Avant de revenir dessus, je vais quand même m’attarder sur celui qui m’a sans doute fait la plus forte impression: A World in their Screams, d’Elend.

Quand je parle de “forte impression”, il fait comprendre que la musique est déconseillée aux personnes facilement impressionnables. Cet album est le troisième d’une trilogie et, à mon avis, le plus réussi. Les paroles, murmurées tout au long de l’album, parlent de voyage au pays des morts, de serpents, de ténèbres et de choses qu’il vaudrait mieux ne pas nommer, même grec. Surtout en grec, en fait…

Ça fait un moment que j’ai ce groupe dans le collimateur, depuis leur précédente trilogie, les “Leçons de Ténèbres”. Leur style est une sorte de musique symphonique décalée et angoissante, à mi-chemin entre Dead Can Dance et les bandes originales les plus glauques de John Carpenter (je pense ici surtout à Prince of Darkness, qui a terrorisé des générations de rôlistes). En très résumé, c’est de la musique classique pour goths.

Lire plusElend: A World in Their Screams