Blake et Mortimer: La Vallée des Immortels

Blake et Mortimer: La Vallée des Immortels

Au cours du déménagement de reliques historiques de Nankin vers Taiwan, en pleine guerre civile chinoise, des historiens tombent par hasard sur un manuscrit d’une importance historique capitale. C’est ainsi que commence le nouvel épisode des aventures de Blake et Mortimer, La Vallée aux Immortels. Bon, si on fait abstraction de la couverture, ce n’est …

Lire plusBlake et Mortimer: La Vallée des Immortels

Blake et Mortimer: L’Onde Septimus

L’Onde Septimus, nouvel album de la mythique bande dessinée “ligne claire” Blake et Mortimer, tente de donner une suite à La Marque Jaune, un des albums les plus marquants de la série. Autant dire que c’était un pari risqué, pour ne pas dire casse-gueule.

Je ressors de sa lecture avec un sentiment ambivalent: d’une part, un fourmillement de bonnes idées et, d’autre part, une bonne dose de WTF et un traitement qui, par moment, frise le grotesque. Cet album me donne à la fois envie de crier au génie et de crier des choses beaucoup moins aimables tout en jetant des objets lourds par la fenêtre.

Lire plusBlake et Mortimer: L’Onde Septimus

Blake et Mortimer: Le Serment des cinq Lords

Je dois avouer une fascination certaine pour la série Blake & Mortimer, créée par Edgar P. Jacobs, et son mélange d’enquêtes très british et d’éléments de science-fiction ou de fantastique. Les dernières livraisons ne m’avaient pas réellement enthousiasmé, mais avec le nouveau volume, Le Serment des cinq Lords, je suis déçu en bien, comme on dit en là par chez nous.

Tintin au Musée Hergé

Lorsque j’étais venu à Louvain-la-Neuve il y a deux ans, j’avais noté du coin de l’œil l’existence d’un Musée Hergé, que je n’avais pas eu le temps de visiter. Je ne suis pas un tintinophile averti, ni même un grand fan du héros à la houppe, mais je mentirais si je disais que ce n’est pas une bande dessinée qui a marqué mon enfance.

Comme j’avais un peu de temps le vendredi matin avant l’ouverture du Festival en Jeux, j’en ai profité pour faire un saut dans la bâtisse (fort moche, au demeurant) en question et, même si l’entrée n’est pas donnée (€9.50) et que les photos y sont interdites (ce qui m’évitera d’avoir l’air ridicule), je ne l’ai pas regretté.

Lire plusTintin au Musée Hergé