Radio-Erdorin, hors-série: Octopode 2019

Radio-Erdorin, S2HS1 – Octopode 2019
Cet article est le numéro 19 d'une série de 45 intitulée Radio-Erdorin

Je sais, je vous ai déjà parlé du Festival Octopode: un gros article de blog rien que pour lui, suivi (plus récemment) d’une grosse cargaison de photos. Pourquoi revenir là-dessus? Eh bien parce que Radio-Erdorin. Ça me paraît être une raison suffisante.

Orphaned Land / Subterranean Masquerade / SystemHouse 33 à Meyrin

Orphaned Land à Meyrin 2019

Ce n’est pas tous les jours qu’un groupe de metal progressif débarque à Genève. Ou pas loin: c’est à l’Undertown de Meyrin qu’Orphaned Land a choisi de faire passer sa tournée “We Do Not Resist”. Le groupe israélien débarque avec un compatriote, Subterranean Masquerade, et une formation indienne, SystemHouse 33. C’est donc une soirée 100% metal oriental.

The Night Flight Orchestra / Black Mirrors / Macakatac à Meyrin

The Night Flight Orchestra à L'Undertown

Dans mon agenda concert (de ministre), il y a des dates prévues longtemps à l’avance, et il y a ce que j’appellerais des “concerts d’opportunité”. La venue de The Night Flight Orchestra à l’Undertown de Meyrin en est un exemple: je me suis décidé à y aller en à peine dix jours. À la sortie …

Lire plus

Antonov/JC Jess/Crysalid à Meyrin

Il y a des fois où j’ai envie de me laisser pousser les cheveux. Comme j’en arrive à un point de l’âge et des ravages de la testostérone où ce n’est plus vraiment possible, j’utilise des substituts: les concerts, surtout ceux de métal. Ça tombe bien: hier soir, trois groupes locaux (Antonov, JC Jess et Crysalid) se produisaient à l’Undertown, petite salle de Meyrin, dans la banlieue de Genève. Il y a presque dix ans, j’étais déjà venu y applaudir Rage et Nightwish, c’est dire si c’est jeune.

Petite affluence: il faut dire que c’est le soir de l’Escalade, une fête très populaire dans le canton, et qu’il y avait beaucoup d’autres événements. On devait être une cinquantaine, en comptant les groupies des groupes susmentionnés (et un Philippin un peu perdu, mais qui s’est bien amusé quand même).

On commence avec Antonov, du hard-rock tendance Silmarils/No One Is Innoncent avec un chanteur/narrateur en français. Musicalement, ce n’est pas très original, mais bonne patate, parfait pour chauffer l’ambiance.

Lire plus