Orc’idée 2016

Orc'idée 2016

Les conventions Orc’idée se suivent et ne se ressemblent pas – pour moi, en tout cas. Après l’édition automnale à la Tour-de-Peilz, le retour à l’EPFL, mais en entresol, voici l’édition garantie 100% sans Tigres Volants! Bon, d’accord, j’en ai vendu quelques-uns, mais je n’en ai pas maîtrisé une seule partie – la faute à une actualité ludique quelque peu différente, cette année.

Esclave ou vagabond: l’auto-édition en jeu de rôle

Voici le texte de mon intervention lors de l’Atelier de création de jeux de rôles, organisé par Oliver Vulliamy, collègue coopérateur de 2 dés sans faces, lors de la dernière convention Orc’idée. C’est à peu près reconstitué d’après des notes écrites à l’arrache, quelque peu augmenté de choses dites et discutées et remis dans un ordre presque cohérent.

JDR’idée: vidéos en ligne

Il a fallu un peu de temps (on est suisse ou on ne l’est pas), mais les vidéos de JDR’idée, la série de conférences sur le jeu de rôle proposées pendant Orc’idée 2013, sont en ligne sur le site officiel de la convention.

Vous pouvez y retrouver Olivier Caïra, qui parle de l’immersion en jeu de rôle sur table, Grégory Pogorzelski qui fait du flow sur la notion de flow, Sébastien Delfino qui explique sa méthode (et celle de Jérôme “Brand” Larré) pour créer des systèmes de jeu et Jérôme Blanquis décrivant ses expériences avec les jeux de rôle en souscription.

Lire plus

Orc’idée 2013

Avec le printemps et les beaux jours, Orc’idée revient. Comme je le tweetais dimanche matin, the sun always shine on Orc’idée – sauf quand le thème implique des orgas peu vêtus, genre “Mille et une nuits”; cette année, c’était western, donc le soleil était au rendez-vous. Évidemment, dans le cas d’une convention de jeu, activité intérieure par excellence, on se fout un peu, mais ça fait quand même plaisir.

Orc’idée, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est la plus grande des conventions de jeu de rôle (et assimilés) de Suisse romande, avec près d’une centaine de parties pendant le week-end et beaucoup d’activités annexes, parmi lesquelles les concours idiots du Space Fridge, la présence de stands divers (éditeurs de jeux, associations et autres), les conférences et ateliers de GN’idée (je n’aime pas dire du bien des GNistes, mais leur programme est impressionnant) et, pour la (presque) première fois, un quatuor de conférenciers pour parler du jeu de rôle sur table.

Lire plus

Et si on parlait de jeu de rôle?

J’ai envie d’organiser une conférence sur le jeu de rôle pour la prochaine convention Orcidée. Voilà, c’est dit. Et écrit, aussi. J’avoue: c’est mon côté mégalomane qui s’exprime ici. Ça, plus le fait que je suis jaloux comme un pou de Thomas B. qui a eu l’idée avant moi, et pour du GN en plus!

Le fait est que je m’intéresse de plus en plus à ce que j’ai tendance à appeler, avec d’autres, la “jeuderôlogie”, c’est-à-dire l’étude du jeu de rôle en tant que média à part. Certains diront que c’est du masochisme, histoire de me mettre le nez dans ce que j’ai raté avec Tigres Volants; ce n’est sans doute pas totalement inexact.

Lire plus

Orc’idée 2012

Il n’y a vraiment qu’Orc’idée pour oser faire une convention de jeu de rôle avec « Trop Meugnon ! » comme thème. Et, surtout, pour aller jusqu’au bout dans le mauvais goût kawaii garanti pur diabète : concours de déguisements sur le thème, murder « chasse aux Bisounours », déco pleine de rose et de petits cœurs – avec, comme slogan qui tue : « Si vous n’aimez pas le thème, rejoignez l’organisation ! ».

Je suis d’ailleurs toujours impressionné par l’enthousiasme avec lequel l’équipe du Space Fridge est prête à se lancer dans les délires les plus inavouables, genre se déguiser en Schtroumpfs et organiser les désormais traditionnels concours de gobage de flan.

Lire plus

Orc’idée 2011

Et c’est reparti, comme chaque année, pour le compte-rendu de la convention Orcidée ! Un événement tellement bien rodé qu’on pourrait le résumer en une formule de carte postale : « Temps magnifique, wish you were here. » Car, comme à la télé, le soleil brille toujours sur Orcidée. Bon, ce n’est pas tout à fait vrai et je me souviens qu’on a bien dû avoir un ou deux jours de pluie sur les vingt dernières éditions (généralement quand la thématique implique des pays chauds, rien que pour embêter), mais cette année, soleil radieux et thermomètre tutoyant les vingt degrés ont vu fleurir les parties en terrasse ; pas mal pour un premier week-end d’avril !

Orcidée, ce sont des jeux, des jeux et encore des jeux. Près de cent tables officielles au cours du week-end, plus une palanquée de parties « pirates », une bonne douzaine de stands avec des éditeurs (2 dés sans faces, bien sûr, mais également ForgeSonges, les Écuries d’Augias ou Silentdrift), des clubs (l’inénarrable Space Fridge et ses jeux de fins de banquet, le SIDH ou Jdr-Poly, régionaux de l’étape), des associations (Swiss Made JDR, le Site de l’Elfe Noir, la Voix de Rokugan) et des boutiques (le Xénomorphe, Managames). Plus une conférence-présentation sur le grandeur-nature en Suisse et dans le monde, le samedi.

Lire plus

Orc’idée 2010

Hier soir, vers six heures, j’étais en train de prendre un dernier café à Satellite, le bar de l’EPFL qui a également servi de cafétéria pour joueurs pendant les deux jours de la convention Orcidée de ce week-end. J’affichais une patate qui faisait quelque peu l’envie de mes camarades ludomanes, organisateurs et autres, qui eux étaient un chouïa éteints. Certes, j’ai fini par payer ce trop-plein d’énergie par un solide coup de barre, plus tard dans la soirée, mais c’est une condition qui trahissait mon enthousiasme personnel.

Il faut dire que, de mon point de vue, cette édition de la plus grande convention de jeu de rôle (et autres) de Suisse romande a été particulièrement réussie. Je pense que je ne suis pas le seul à le penser, au vu de la quantité de visiteurs venus de France qui avaient fait le déplacement. Il y avait d’ailleurs, à part les autochtones habituels (2 dés sans faces, le Xénomorphe, le Space Fridge, l’association SIDH et autres), pas mal de stands d’associations ou d’éditeurs français: La Voix de Rokugan, le SDEN, les Écuries d’Augias et ForgeSonges avaient fait le déplacement (OK, pour certains de ces derniers, comme l’inénarrable Nathalouchka ou Fred H., ce n’était objectivement pas très loin).

On voit qu’Orcidée est une convention qui tourne depuis un moment: l’organisation est rodée et je n’ai pas constaté de couacs majeurs — mis à part que les numéros des tables n’étaient pas très lisibles sur les feuilles de parties, ce qui m’a valu de me tromper de table et de me retrouver non loin d’un groupe assez bruyant, le dimanche. Cuchulain, venu tout exprès de sa Haute-Savoie profonde malgré une grève SNCF, n’a pas eu cette chance, ce qui est bien dommage.

Lire plus

Un lupanar à Orc’idée

Dans un peu moins de deux mois (le 10-11 avril) aura lieu Orcidée, la convention de jeux de Lausanne qui n’a pas lieu à Lausanne. C’est un peu beaucoup le rendez-vous incontournables des rôlistes de Suisse romande (et d’ailleurs: on a un certain nombre de réfugiés politiques français qui viennent y squatter; mais que fait l’UDC?), avec sa palanquée de tables, ses stands et ses joueurs fous (qui a dit “pléonasme”?).

Le thème de cette année étant “tentacules”, j’ai un temps caressé l’idée (blague eyldarin) de faire un scénario Tigres Volants hentai, mais je n’ai pas réussi à trouver en temps et heure une trame de base qui me plaisait. Du coup, je vais me rabattre sur une autre idée idiote: faire jouer la première partie de la campagne lupanar.

D’une part, c’est un scénario qui, avec son côté “hommages à mille douze scénarios du même genre pour l’Appel de Cthulhu », colle avec le thème. En poussant, certes. D’autre part, c’est un scénario qui est prévu pour prendre des personnages venus d’horizons divers et variés (voire avariés) et les mettre dans la mouise.

Lire plus

Ergartis en approche!

J’ai fini de corriger un premier jet des textes de Bastien “Acritarche” Wauthoz pour l’Ergartis, le prochain supplément de Tigres Volants. Enfin, quand je dis “l’Ergartis“, ce n’est pas le titre définitif; à vrai dire, je ne sais pas quel sera le titre définitif…

Ce que je sais, en revanche, c’est que c’est un supplément de contexte sur un vaisseau spatial de grand luxe (l’Ergartis, justement), moitié casino volant, moitié courier rapide, qui erre dans la Frontière au gré des lubies de son fantasque et caractériel capitaine Lidar sha-Garwandil. Le supplément inclut également un scénario et une mini-campagne sur et autour de l’Ergartis.

Ça me fait un peu bizarre de bosser sur un supplément que je n’ai pas écrit. Je dois déjà me forcer à ne pas (trop) rajouter mon grain de sel toutes les trois lignes. Ensuite, il n’y a pas d’helvétisme dans le texte, mais plein de belgicismes – ce qui n’a pas réellement d’autre but que de faire bisquer les puristes du franco-français.

Lire plus

Orc’idée 2008: le jeu, c’est un truc sérieux

Une convention chasse l’autre et, ce n’est pas pour dire du mal de nos amis belges, mais à Orc’idée, il fait toujours beau! Bon, OK, pas toujours, mais presque toujours… Or donc, Orc’idée 2008. J’y étais, comme d’hab’, pour y faire du Tigres Volants, comme d’hab’. Ça c’est plutôt bien passé, malgré l’impression d’être venu en touriste, plus …

Lire plus

Orc’idée 2007

Rendez-vous annuel des rôlistes romand, depuis l’arrêt de la mythique convention d’Yverdon, Orc’idée 2007 avait lieu ce week-end. C’était bien.

Le site, s’il est loin d’avoir le cachet d’un château du 14e siècle, a au moins l’avantage d’être plus pratique: l’EPFL, et plus précisément les quatre cafétérias qui forment le deuxième niveau du Centre Midi, le bâtiment central. Ça donne plein d’espace où, avec l’aide de quelques panneaux, on peut organiser une cinquantaine de parties en simultané. C’est moyennement central, mais il y a des transports en commun et des parkings.

Pas mal de stands associatifs, plus une boutique (le Xénomorphe) et des éditeurs (Le Grimoire, 2 dés sans faces et un des auteurs de Maléfices). Pas de studios de dessineux cette année, dommage.

Lire plus

Le poisson d’avril auquel vous avez échappé

Suite aux différentes mésaventures de Tigres Volants et de Nightprowler 2 (et non, vous n’en saurez pas plus — pas de moi, en tous cas), j’avais eu l’idée de proposer à 2 dés sans faces, il y a une semaine, l’annonce suivante: “Suite à de nombreux retards et problèmes techniques, nous ne sommes pas en …

Lire plus