« Hante Voltige », de Nelly Chadour

« Hante Voltige », de Nelly Chadour

Vous voulez des contrées exotiques, du paranormal urbain et une époque pas si différente de la nôtre? Prenez Hante Voltige, de Nelly Chadour, paru dans la saison 2 des Saisons de l’Étrange et retrouvez le Paris de 1986, ses gothiques, ses cataphiles, ses manifestations et ses flics maudits.

“L’Effet Domino”, de François Baranger

"L'Effet Domino", de François Baranger

S’il n’y avait pas eu la chronique de Lune, il y a des chances pour que je sois passé à côté de L’Effet Domino, de François Baranger. En effet, même si cet auteur (également illustrateur) est connu dans les cercles SF (avec le cycle Dominium Mundi), cet ouvrage-ci est un polar-thriller sis dans le Paris du début du XXe siècle.

“Les Fantômes du nouveau siècle” tome 1, de Jean-Philippe Depotte

"Les Fantômes du nouveau siècle" tome 1, de Jean-Philippe Depotte

Dernière livraison de la première fournée des Saisons de l’Étrange, Les Fantômes du nouveau siècle est une histoire fantastique qui se déroule en marge de l’Exposition universelle de 1900, à Paris. Oui, je sais: 1900, c’est encore le XIXe siècle, mais ici on s’en fout un peu.

“Malheur aux gagnants”, de Julien Heylbroeck

"Malheur aux gagnants", de Julien Heylbroeck

Paris, 1935: des gagnants de la Loterie nationale meurent dans des circonstances étranges. Un trio de “gueules cassées” – des vétérans de la Grande guerre mutilés de la face – enquêtent, pendant que des scientifiques se livrent à des expériences étranges et que des agents étrangers conspirent dans l’ombre. Malheur aux gagnants, le dernier roman de Julien Heylbroeck, ressemble à du pulp, mais ça n’en est pas. C’est mieux que cela.

Paris Maléfices, tome 3: Le Petit homme rouge des Tuileries

Paris Maléfices, tome 3: Le Petit homme rouge des Tuileries

Décidément, la série Paris Maléfices prend du galon en avançant: ce troisième tome, Le Petit homme rouge des Tuileries, est le plus réussi du lot. Oh, il a toujours un peu les mêmes défauts des précédents, mais cette fois-ci, il y a une histoire qui me parait plus intéressante.

“Feuillets de cuivre”, de Fabien Clavel

"Feuillets de cuivre", de Fabien Clavel

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, un policier nommé Ragon résout des enquêtes par la seule force de sa connaissance des livres et de la littérature. Il consigne ses notes dans des petits carnets que lui avait offerts son épouse, des Feuillets de cuivre qui donnent son nom à l’ouvrage de Fabien Clavel que j’ai lu récemment avec grand plaisir.

 

“Le Paris des Merveilles”, de Pierre Pevel

«Le Paris des Merveilles», de Pierre Pevel

Pierre Pevel est à l’origine d’une de mes grandes frustrations littéraires et de sa résolution heureuse, avec la parution récente des trois volumes du Paris des Merveilles. En effet, après avoir lu et apprécié Les Enchantements d’Ambremer, il y a quelques années, je n’avais jamais pu mettre la main sur sa suite, L’Elixir d’Oubli. Et c’est donc ces deux ouvrages qui ont été réédités chez Bragelonne, enrichis d’un troisième, Le Royaume Immobile.