Étiqueté : Planète SF

Incorporated 0

Incorporated, saison 1

Ben Larson travaille pour Spiga, une multinationale de l’alimentation. En apparence, c’est un cadre ambitieux et doué. Mais, derrière Ben Larson, il y a Aaron Sloane, ancien réfugié climatique qui a usurpé l’identité d’un membre de l’élite pour retrouver celle qui l’aime. On est en 2074, les corporations dominent un monde ravagé par les crises et le changement climatique, bienvenue dans Incorporated!

"Malheur aux gagnants", de Julien Heylbroeck 0

“Malheur aux gagnants”, de Julien Heylbroeck

Paris, 1935: des gagnants de la Loterie nationale meurent dans des circonstances étranges. Un trio de “gueules cassées” – des vétérans de la Grande guerre mutilés de la face – enquêtent, pendant que des scientifiques se livrent à des expériences étranges et que des agents étrangers conspirent dans l’ombre. Malheur aux gagnants, le dernier roman de Julien Heylbroeck, ressemble à du pulp, mais ça n’en est pas. C’est mieux que cela.

Ant-Man and the Wasp 0

Ant-Man and the Wasp

Le premier film Ant-Man avait été une plaisante surprise et c’est l’esprit plutôt positif que nous sommes allés voir sa suite, Ant-Man and the Wasp. On y retrouve Scott Lang, le “héros” du premier film, Hope van Dyne, dans le rôle de la Guêpe, Hank Pym le savant misanthrope et détestable, ainsi que les “trois wombats”, le trio de potes encombrants.

Ash vs Evil Dead, saison 3 3

Ash vs Evil Dead, saison 3

Revenu en héros dans sa ville natale de Elk Grove, Ash Williams peut espérer reprendre une vie pépère et rouvrir la quincaillerie familiale. Mais les démons ne vont pas le laisser tranquille, au propre comme au figuré. Sans parler de sa femme et de sa fille. Wait, what?… Et c’est ainsi que commence la troisième et dernière (en théorie) saison de Ash vs Evil Dead.

"Notes", tome 11 2

Notes, tome 11

Onze tomes déjà pour les Notes de Boulet, compilation de ses bandes dessinées publiées sur son blog. Qu’en dire de plus, sinon que c’est toujours aussi bien? Plein de choses, à vrai dire, parce que je ne suis pas comme ça, moi, je ne vais pas vous faire une chronique avec juste “c’est bien, mangez-en!”

"Le Nombril du Monde", de Roland C. Wagner 0

“Le Nombril du Monde”, de Roland C. Wagner

J’avoue qu’une des raisons majeures pour avoir souscrit à la collection Les Saisons de l’Étrange, c’est la présence dans le premier lot de ce court roman de Roland C. Wagner, “Le Nombril du Monde”, réédition d’un texte paru en 1997. En plus du fait qu’il parle de rock et de fantastique.

"Ya Basta!", de Thierry Crouzet 2

“Ya Basta”, de Thierry Crouzet

Il y a quelques années, Thierry Crouzet a décidé de faire un break, de “débrancher”. Il en a profité pour écrire un livre sur le sujet, mais ce n’est pas de celui-ci dont je vais vous parler. En effet, il a aussi écrit “Ya Basta”, un essai quelque peu pamphlétaire, manifeste pour l’autogestion en réponse à notre société actuelle.

"Ann Radcliffe contre les Vampires", de Paul Féval 0

“Ann Radcliffe contre les Vampires”, de Paul Féval

De Paul Féval, écrivain français du XIXe siècle, on connaît surtout Le Bossu, mais il a également écrit des ouvrages d’épouvante, tel ce “Ann Radcliffe contre les Vampires”, paru en 1875 sous le titre “La Cité-Vampire” et republié par les Moutons Électriques dans leur label Les Saisons de L’Étrange, précédemment mentionné.

Deadpool 2 1

Deadpool 2

Le mercenaire à grande gueule, le super-héros à la réputation la plus moisie de l’univers Marvel, le seul, l’unique Deadpool est de retour pour un film qui, fort originalement, a été baptisé Deadpool 2! Soutenu par une campagne médiatique particulièrement décalée, la question principale que soulève ce nouvel opus est, principalement, sera-t-il au niveau du premier?

Solo: A Star Wars Story 1

Solo (A Star Wars Story)

Les soirées ciné en début de semaine, ce n’est plus trop dans nos habitudes, mais ma dame avait “un plan” pour aller voir Solo, le dernier film en date de l’univers Star Wars. En fait de plan, il s’agissait d’aller faire la claque pour des amis de l’académie locale d’escrime au sabre laser. Heureusement qu’on est venus, d’ailleurs, parce que la salle était un peu vide.