« Conflit d’intérêts », de Nicolas Genoud

« Conflit d’intérêts », de Nicolas Genoud

Somme toute, le titre du roman de Nicolas Genoud, Conflit d’intérêts – qu’il vient de lancer en même que sa propre structure, Punk Éditions – s’applique aussi à cette chronique. En effet, non seulement Nicolas est un ami, rôliste et coopérateur à 2D Sans Faces, mais il m’a offert ledit bouquin. Parce que c’est moi qui lui ai donné l’idée du personnage principal.

“L’Effet Domino”, de François Baranger

"L'Effet Domino", de François Baranger

S’il n’y avait pas eu la chronique de Lune, il y a des chances pour que je sois passé à côté de L’Effet Domino, de François Baranger. En effet, même si cet auteur (également illustrateur) est connu dans les cercles SF (avec le cycle Dominium Mundi), cet ouvrage-ci est un polar-thriller sis dans le Paris du début du XXe siècle.

“Malheur aux gagnants”, de Julien Heylbroeck

"Malheur aux gagnants", de Julien Heylbroeck

Paris, 1935: des gagnants de la Loterie nationale meurent dans des circonstances étranges. Un trio de “gueules cassées” – des vétérans de la Grande guerre mutilés de la face – enquêtent, pendant que des scientifiques se livrent à des expériences étranges et que des agents étrangers conspirent dans l’ombre. Malheur aux gagnants, le dernier roman de Julien Heylbroeck, ressemble à du pulp, mais ça n’en est pas. C’est mieux que cela.

Fédération, tome 1

Fédération, tome 1

Les extra-terrestres sont venus, une fédération stellaire de plusieurs peuples, pacifique et bienveillante. Ils ont proposé que la Terre rejoigne cette fédération après un simple test. Sauf que les Terriens ont échoué à ce test. C’est le contexte que propose ce premier tome de Fédération, scénarisé par Ange avec Alain Janolle au dessin.

San-Antonio chez les Gones

San-Antonio chez les Gones

Moi, vous me connaissez? Je suis fan de San-Antonio depuis des temps immémoriaux – comme le prouve d’ailleurs cette introduction. Du coup, quand on m’annonce une adaptation en bande dessinée de San-Antonio chez les Gones, un des romans de la “grande époque” (1962, pour être précis), je m’intéresse. Et je me méfie, aussi. Des adaptations …

Lire plusSan-Antonio chez les Gones

“Legion: Skin Deep”, de Brandon Sanderson

"Legion: Skin Deep", de Brandon Sanderson

L’homme le plus schizophrène du monde est de retour; ensemble, ils combattent le crime! C’est ainsi qu’un esprit taquin(= moi) pourrait résumer Legion: Skin Deep, deuxième novelette de Brandon Sanderson mettant en scène Stephen Leeds et toute sa fine équipe face à des mystères improbables. Équipe qui n’existe que dans sa tête – en théorie.

“Lock In”, de John Scalzi

"Lock-In", de John Scalzi

Jusqu’à présent, les romans de John Scalzi que j’ai lus oscillaient entre le très bien (Old Man’s War) et le sympa-mais-peut-mieux-faire (Redshirts). Lock In, découvert via une chronique sur le site de Lune, est un roman d’anticipation flirtant avec le transhumanisme qui se situe assez clairement dans la première catégorie.

“Vieux flic et vieux voyou”, de Frédéric Urbain

"Vieux flic et vieux voyou", de Frédéric Urbain

Dans la paisible maison de retraite “Les Pinèdes”, il n’y a pas de pins, mais il y a Gégé et Pépé. Gégé pour “grande gueule”, ancien flic, et Pépé pour “pickpocket”, ancien malfrat. Ce sont eux les Vieux flic et vieux voyou du titre de cette joyeuse pochade policière, signée Frédéric Urbain et parue sous licence Creative Commons Zéro chez Framabooks.

“Feuillets de cuivre”, de Fabien Clavel

"Feuillets de cuivre", de Fabien Clavel

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, un policier nommé Ragon résout des enquêtes par la seule force de sa connaissance des livres et de la littérature. Il consigne ses notes dans des petits carnets que lui avait offerts son épouse, des Feuillets de cuivre qui donnent son nom à l’ouvrage de Fabien Clavel que j’ai lu récemment avec grand plaisir.

 

Jour J, tome 20: Dragon Rouge

Jour J, tome 20: "Dragon Rouge"

Disons-le d’entrée: Dragon Rouge, vingtième tome de la série uchronique Jour J, ne va pas trop se démarquer des histoires impliquant la France et/ou les USA, puisqu’en guise de point de divergence, on a un bombardement nucléaire américain pour briser le siège de Diên Biên Phu.

Frontiers, les chroniques des agents du B.A.D.

Dans l’Europe des années 1960, des agents d’un bureau très particulier doivent gérer les diverses communautés extra-terrestres établies sur Terre, certaines depuis plusieurs décennies. C’est le concept originel de la bande dessinée Frontiers, de Christophe Wild.

À mi-chemin entre Men in Black, le jeu de rôles Rétrofutur et Les Tontons Flingueurs, on ne peut pas dire que Frontiers fait dans le simple: on y trouve un héros tourmenté, un chef aux faux airs de Einstein, un certain nombre de jeunes femmes qui ne craignent pas les coups de froid et des situations très bizarres.

Lire plusFrontiers, les chroniques des agents du B.A.D.