Étiqueté : power-metal

Corona Skies: Fragments of Reality 0

Corona Skies: Fragments of Reality

J’ai longtemps hésité entre faire cette chronique de Fragments of Reality, album du groupe finlandais Corona Skies, et me contenter d’une version abrégée pour les Restes du samedi de demain. J’avoue: malgré tous ses défauts, cet album m’amuse.

Serenity: Lionheart 0

Serenity: Lionheart

En règle générale, j’avoue volontiers une tendresse coupable pour les albums de power-metal symphonique, malgré tout leurs aspects kitsch et leurs claviers « pouët-pouët-licorne » – selon l’expression d’une amie. Pourtant, j’ai du mal avec Lionheart, dernier opus en date de Serenity.

Pyramaze: Contingent 2

Pyramaze: Contingent

Dans la vaste et fractale galaxie des sous-genres de metal, il existe une nébuleuse de groupes qui opèrent entre le power-metal mélodique, le metal symphonique et le metal progressif. Parmi ceux-ci, les Danois de Pyramaze proposent un nouvel album, intitulé Contingent, qui est très réussi sans être révolutionnaire.

Witherscape: The Northern Sanctuary 0

Witherscape: The Northern Sanctuary

Bon, dans le genre des mélanges bizarres, on avait le death mélodique, le death symphonique et le death progressif. Avec le duo suédois connu sous le nom de Witherscape – Dan Swanö et Ragnar Widerberg – et leur album The Northern Sanctuary, découvert grâce à Angry Metal Guy, vous mélangez tout ça et vous rajoutez un feeling hard-rock seventies.

Serenity: Codex Atlanticus 2

Serenity: Codex Atlanticus

Les Autrichiens de Serenity sont de retour avec un bon gros gâteau au métal symphonique, intitulé Codex Atlanticus. Et, comme souvent avec ce groupe – et ce style musical – il y a du convenu-mais-plutôt-cool et du nettement moins bon.

Myrath: Legacy 1

Myrath : Legacy

Vous connaissez mon amour, d’une part pour le métal progressif et, d’autre part, pour les groupes aux origines inhabituelles. Myrath, originaire de Tunisie, remplit ces deux conditions et, si je n’avais pas été convaincu par leur précédent album, Legacy, a nettement plus accroché mon oreille, même si objectivement, il s’éloigne du progressif.

Borealis: Purgatory 0

Borealis: Purgatory

Disons-le tout de suite: Purgatory, dernier album en date du groupe canadien Borealis, n’est pas l’album le plus original du siècle. La bonne nouvelle, c’est que s’ils inspirent très fort d’un groupe bien connu, ce n’est pas non plus le plus bateau du genre, puisque leur métal progressif énervé est très proche de celui d’Evergrey.

Arch Enemy: War Eternal 2

Arch Enemy: War Eternal

OK, après avoir écouté War Eternal, le dernier album des Suédois de Arch Enemy, je me dis que j’ai vraiment un problème avec ce groupe. Ce n’est pas mon premier essai et ça ne fonctionne toujours pas. Pourtant, il y aurait de quoi appuyer sur un certain nombre de mes boutons – ceux à dopamine, pas les autres.

Loch Vostok: From These Waters 0

Loch Vostok: From These Waters

En théorie, je ne devrais pas aimer Loch Vostok: trop bruyant, trop confus, le métal de ce groupe suédois est souvent plus régressif que progressif. Pourtant, j’aime bien From These Waters; je le qualifierais de « formidable ». au sens premier du terme: il contient une telle impression d’urgence, de tension, que c’en est impressionnant.