Étiqueté : rétro-progressif

The Watch: Seven 0

The Watch: Seven

J’avoue qu’avant d’écouter Seven, le nouvel (et septième) album du groupe italien The Watch, je me préparais déjà psychologiquement à railler un manque d’originalité qui allait jusqu’au titre de cet opus. Après écoute, je suis moins enclin à la méchanceté.

 

Audio'm 0

Audio’m

[Repéré par Neoprog](http://neoprog.eu/critique/audio_m/audio_m), je dois avouer que la première impression que m’a laissé le premier album d’**[Audio’m](https://www.facebook.com/groupeaudiom/)** n’est pas exactement positive. Comme quoi il faut se méfier des premières impressions.

Karfagen: 7 0

Karfagen: 7

Les gens de Neoprog sont souvent de bon conseil. Ainsi, quand ils me disent le plus grand bien de l’album 7 de Karfagen, même si je n’en ai jamais entendu parler auparavant, je fonce....

Throes of Dawn: Our Voices Shall Remain 4

Throes of Dawn: Our Voices Shall Remain

Il y a parfois des évolutions qui me mystifient. Témoin Throes of Dawn, un groupe de black-metal finlandais qui, au fil de ses vingt ans d’existence, finit par sortir un album comme Our Voices Shall Remain, qui s’apparente à un croisement entre Porcupine Tree, Anathema et du Pink Floyd tardif.

Anima Mundi: I Me Myself 0

Anima Mundi: I Me Myself

Il y a parfois un gouffre entre les performances studio et scénique d’un groupe et, après avoir vu Anima Mundi en concert à Chambéry, je me suis demandé ce que valaient ses albums, à commencer par le dernier en date, I Me Myself.

Nad Sylvan: Courting the Widow 0

Nad Sylvan: Courting the Widow

Si vous connaissez un peu le rock progressif, Nad Sylvan est un chanteur suédois que vous connaissez sans doute sans le connaître (moi je l’ai vu récemment au Night of the Prog) et c’est un peu pareil pour la musique de son album, Courting the Widow.

 

Dave Kerzner: New World 0

Dave Kerzner: New World

Dans le petit monde du rock progressif, on a beaucoup parlé de New World, le premier album de Dave Kerzner. Multi-instrumentiste, compositeur, ingénieur du son, ex-membre du groupe Sound of Contact du fiston Collins, l’Américain est une de ces pointures peu connues de la scène prog et cet album est plutôt déroutant.

Gentle Knife 0

Gentle Knife

Dans la progosphère francophone, cet été, deux articles sur Neoprog et JesterProg ont quasi-simultanément salué Gentle Knife, groupe norvégien éponyme de son premier album. Du néo-prog léché, souvent contemplatif, dont la principale caractéristique est un duo vocal masculin-féminin.

Kylver: The Mountain Ghost 2

Kylver: The Mountain Ghost

Comment qualifier The Mountain Ghost, le – court – album du groupe anglais Kylver? Post-metal vintage? Psychédélique lourd? Stoner progressif? Ou juste « excellent »?

 

Messenger: Illusory Blues 0

Messenger: Illusory Blues

Il m’a fallut un bon moment avant d’écrire cette chronique de Illusory Blues, de Messenger. J’avais acheté l’album à l’instinct, lors de mon dernier passage au rayon prog de Gibert Musique, et il stagnait quelque peu dans ma liste de lecture, entre deux titres plus intéressants.

The Tangent: A Spark in the Aether 0

The Tangent: A Spark in the Aether

The Tangent a pendant longtemps été un groupe enthousiasmant, mais, ces derniers temps, je le trouve surtout frustrant. Illustration par A Spark in the Aether, son nouvel album, qui, après un Le Sacre du Travail plutôt sympa, retombe dans ses travers auto-référents.

 

Beardfish: +4626-Comfortzone 0

Beardfish: +4626-Comfortzone

Beardfish est un groupe qui provoque chez moi des réactions bizarres: je me dis « mouaibof, un album qui s’appelle +4626-Comfortzone, pourquoi j’achète ce truc déjà? » et, quand je l’écoute, je me rappelle pourquoi. En clair, si je ne suis pas un grand fan de ce supergroupe suédois de rock progressif tendance rétro, leurs compositions sont suffisamment bien balancées pour susciter chez moi un enthousiasme certain.

Oneironaught: Enlist Today! 0

Oneironaught: Enlist Today!

Autre découverte à mettre au crédit de Fred Bezies, le quatuor new-yorkais Oneironaught avait, sur le papier, beaucoup pour me plaire avec leur album Enlist Today!: du rock psychédélique mâtiné de prog (à moins que ce ne soit le contraire).