rock progressif

556 articles

IQ: Resistance

IQ: Resistance

Alors qu’on pourrait penser qu’à mi-décembre, la course au titre d’album de l’année est bâchée, voici que déboule IQ avec un nouvel album, Resistance.
Jolly: Family

Jolly: Family

Six ans après le deuxième opus de leur Audio Guide to Happinness, Jolly revient avec un nouvel album, Family, entre rock, prog, pop et metal.
iamthemorning: The Bell

iamthemorning: The Bell

Je ne suis pas contre les étiquettes, mais des fois, c’est bizarre. Par « étiquette », j’entends les classifications de genre. Celles qui, par exemple classaient il n’y a pas si longtemps le duo russe iamthemorning en « metal progressif ». Spoiler: ça n’en est pas. Et leur dernier album, The Bell, est là pour le prouver.
Ysma: Memoirs in Monochrome

Ysma: Memoirs In Monochrome

Il y a peu, je vous parlais de Dreamgrave, un groupe qui mélangeait rock et metal progressifs. Ysma est un groupe allemand qui a aussi tendance à rajouter beaucoup de rock progressif dans son metal instrumental. Pour preuve cet album, Memoirs in Monochrome.
Dreamgrave: Monuments

Dreamgrave: Monuments

Quand on parle de metal progressif, on a souvent tendance à résumer ça par « metal vaguement mélodique et avec des constructions un chouïa plus complexe que la moyenne ». Dans le cas de l’EP Monuments de Dreamgrave, on a beaucoup plus l’impression d’avoir une vraie fusion entre le metal et le rock progressif.
Mother of Millions: Artifacts

Mother of Millions: Artifacts

J’avoue que la première chose qui a attiré mon attention sur Mother of Millions et leur troisième album Artifacts, c’est le fait que ce soit un groupe grec. J’avoue volontiers un atavisme un peu débile pour les groupes de prog aux origines « exotiques ».
Octopode 2019 – Finntroll

Octopode 2019

Pour un peu, j’ai failli oublier cette édition 2019 d’Octopode! Si j’y étais allé en 2016, en 2017 j’avais la tête dans les cartons et, l’année passée, j’étais à RPGers. Heureusement, la promo sur les réseaux sociaux a bien fait son travail.
The Samurai of Prog: Toki no Kaze

The Samurai of Prog: Toki no Kaze

Du rock progressif, une pochette steampunk, un album qui se veut un hommage à l’œuvre du maître de l’animation japonaise Hayao Miyazaki, Toki no Kaze du groupe The Samurai of Prog a, sur le papier, tout pour me plaire. En vrai, c’est un peu plus compliqué.
Kauan: Kaiho

Kauan: Kaiho

Il y a des groupes qui défient toute catégorisation. Prenez Kauan: à l’origine, c’était un groupe de doom/black-metal. Ça n’a pas duré et Kaiho, leur septième album, continue dans une veine qui associe rock progressif, post-rock contemplatif et folk.
O.r.k.: Ramagehead

O.r.k.: Ramagehead

Avez-vous déjà entendu… King Crimson en version metal progressif? Avec O.r.k. et leur troisième album, Ramagehead, vous pourrez désormais répondre « maintenant, oui ». Ou, en tous cas « oui, un peu ».