Étiqueté : Serenity

Serenity: Lionheart 0

Serenity: Lionheart

En règle générale, j’avoue volontiers une tendresse coupable pour les albums de power-metal symphonique, malgré tout leurs aspects kitsch et leurs claviers « pouët-pouët-licorne » – selon l’expression d’une amie. Pourtant, j’ai du mal avec Lionheart, dernier opus en date de Serenity.

Serenity: Codex Atlanticus 2

Serenity: Codex Atlanticus

Les Autrichiens de Serenity sont de retour avec un bon gros gâteau au métal symphonique, intitulé Codex Atlanticus. Et, comme souvent avec ce groupe – et ce style musical – il y a du convenu-mais-plutôt-cool et du nettement moins bon.

1

Serenity: War of Ages

J’ai l’impression qu’il y a, entre Kamelot et Serenity, une sorte d’accord: une année, ce sont les premiers qui sortent un album et l’autre, les seconds. Cette année, c’est le tour de Serenity, qui nous balance, avec War of Ages, sa nouvelle fournée de power-métal symphonique.

0

Serenity: Death & Legacy

Même s’il se dégage de l’ensemble une impression persistente de déjà-entendu, Death & Legacy de Serenity constitue un album tout ce qu’il y a de plus écoutable pour qui supporte l’épique à grand spectacle, distillé par un groupe qui maîtrise son sujet.

1

Fairyland: Score to a New Beginning

Plus que jamais, il faut se méfier des idées reçues, surtout en ce qui concerne la scène métal: alors que le power-métal mélodique semblait être l’apanage des scandinaves et des germaniques, voilà-t-y pas qu’en...

0

Serenity: Fallen Sanctuary

Je suppose que qualifier Fallen Sanctuary, le nouvel album du groupe autrichien Serenity, de Kamelot-lite serait méchant. Il est cependant clair que l’inspiration est là: même style de voix, claire et posée, même style de musique, un...

0

Star Wars III: Revenge of the Sith

Bon, ben j’ai vu le machin. En résumé: meh. En plus détaillé, j’ai aimé les scènes d’action (pas toutes), les vaisseaux et les décors; j’ai détesté le jeu de certains des acteurs (Palpatine et Anakin...