« Conflit d’intérêts », de Nicolas Genoud

« Conflit d’intérêts », de Nicolas Genoud

Somme toute, le titre du roman de Nicolas Genoud, Conflit d’intérêts – qu’il vient de lancer en même que sa propre structure, Punk Éditions – s’applique aussi à cette chronique. En effet, non seulement Nicolas est un ami, rôliste et coopérateur à 2D Sans Faces, mais il m’a offert ledit bouquin. Parce que c’est moi qui lui ai donné l’idée du personnage principal.

« Hante Voltige », de Nelly Chadour

« Hante Voltige », de Nelly Chadour

Vous voulez des contrées exotiques, du paranormal urbain et une époque pas si différente de la nôtre? Prenez Hante Voltige, de Nelly Chadour, paru dans la saison 2 des Saisons de l’Étrange et retrouvez le Paris de 1986, ses gothiques, ses cataphiles, ses manifestations et ses flics maudits.

“L’Effet Domino”, de François Baranger

"L'Effet Domino", de François Baranger

S’il n’y avait pas eu la chronique de Lune, il y a des chances pour que je sois passé à côté de L’Effet Domino, de François Baranger. En effet, même si cet auteur (également illustrateur) est connu dans les cercles SF (avec le cycle Dominium Mundi), cet ouvrage-ci est un polar-thriller sis dans le Paris du début du XXe siècle.

“Manhattan Marilyn”, de Philippe Laguerre

"Manhattan Marylin", de Philippe Laguerre

Kristin Arroyo, ancienne militaire américaine impliquée dans le mouvement Occupy Wall Street, découvre par hasard des clichés inédits de Marilyn Monroe. Cette découverte ne va hélas pas passer inaperçue. Ainsi commence Manhattan Marilyn, thriller de Philippe Laguerre (a.k.a Philippe Ward).

“Legion: Skin Deep”, de Brandon Sanderson

"Legion: Skin Deep", de Brandon Sanderson

L’homme le plus schizophrène du monde est de retour; ensemble, ils combattent le crime! C’est ainsi qu’un esprit taquin(= moi) pourrait résumer Legion: Skin Deep, deuxième novelette de Brandon Sanderson mettant en scène Stephen Leeds et toute sa fine équipe face à des mystères improbables. Équipe qui n’existe que dans sa tête – en théorie.

« Apex », de Ramez Naam

« Apex », de Ramez Naam

Bon, autant faire péter le suspens immédiatement: Apex, conclusion de la trilogie Nexus de Ramez Naam, est une digne conclusion de ce techno-thriller d’anticipation transhumaniste. Pour poser les choses, il commence par un échange nucléaire généralisé. Enfin, pas tout à fait, mais c’est pour dire.

Person of Interest

Person of Interest

On reconnaît souvent les séries marquantes à leur générique. Celle de Person of Interest commence avec la voix d’un des personnages, qui annonce:

“On vous surveille. Le gouvernement possède un dispositif secret. Une machine ! Elle vous espionne jour et nuit, sans relâche. Je le sais parce que c’est moi qui l’ai créé.”

“Crux”, de Ramez Naam

"Crux", de Ramez Naam

Crux est le deuxième roman de la trilogie Nexus, de Ramez Naam, un techno-thriller d’anticipation transhumaniste, centré sur une drogue éponyme basée sur des nanomachines, qui agit comme un système d’exploitation pour ceux qui en prennent et qui leur permet de se connecter, partager des expériences… ou pire.

“Kill Your Boss”, de Shane Kuhn

"Kill Your Boss", de Shane Kuhn

Il s’appelle John Lago. Ce n’est pas son vrai nom. Il est stagiaire pour un gros cabinet d’avocats new-yorkais. Ce n’est pas son vrai métier non plus. Le protagoniste et narrateur de Kill Your Boss, de Shane Kuhn, est un tueur à gages et, à vingt-cinq ans, il se prépare à son dernier coup, qui va également être le plus difficile.

“Nexus”, de Ramez Naam

"Nexus", de Ramez Naam

Nexus, la drogue éponyme du roman d’anticipation de Ramez Naam, est un peu plus qu’une simple drogue: un outil pour augmenter les capacités du cerveau, le mettre en réseau avec d’autres utilisateurs de Nexus et même un système d’exploitation neurologique; en résumé, c’est la porte ouverte vers la transhumanité. Et c’est bien là, le problème.

«1993 – Échappée rouge», de Marianne Stern

«1993 – Échappée rouge», de Marianne Stern

En cette fin d’année 1993, la Troisième Guerre mondiale n’a jamais été si proche: Gorbatchev a été poussé à la démission, remplacé par un président « ligne dure », obsédé par Berlin-Ouest, et en Allemagne de l’Est, la jeunesse – encore traumatisée par la répression brutale des mouvements des droits civiques en 1989 – se prépare au pire.

“Les Chronolithes”, de Robert Charles Wilson

"Les Chronolithes", de Robert Charles Wilson

Dans un avenir proche, un gigantesque monument apparait en Thaïlande, commémorant la victoire d’un certain Kuin vingt ans et trois mois plus tard. Ainsi commence Les Chronolithes, roman de Robert Charles Wilson, qui emprunte autant au thriller qu’à la science-fiction et qui joue de façon assez élégante avec la notion de paradoxe temporel. J’avais vu …

Lire plus“Les Chronolithes”, de Robert Charles Wilson

“Resurrection Day”, de Brendan DuBois

Lorsque Carl Landry, journaliste au Boston Globe, voit un de ses articles sur le meurtre d’un vétéran refusé par la censure militaire, il flaire le coup fourré et se lance dans une enquête qui pourrait bien le mener jusqu’au président Kennedy, présumé mort dans les cendres de Washington.

“REAMDE”, de Neal Stephenson

Depuis le temps (et, surtout, la “Trilogie Baroque“), je devrais me méfier des bouquins de Neal Stephenson: son “petit” dernier, REAMDE, aligne plus de mille pages; il est presque aussi épais que large. À mon avis, c’est un bon quart, voire un tiers de trop.

Ayant lu la description du bouquin, j’avais un instant cru avoir affaire à la version “adulte” de l’enfant maudit Ready Player One et For The Win, mais tous ces ouvrages n’ont comme point commun que le monde des jeux en ligne. Inscrit dans un contexte contemporain, sans ultra-tech ni chasse au trésor, sans non plus de considérations sociales (enfin, assez peu), REAMDE est plus “banal”, mais pas forcément moins intéressant.

Lire plus“REAMDE”, de Neal Stephenson