Étiqueté : USA

Redemption: Long Night's Journey into Day 0

Redemption: Long Night’s Journey into Day

Quelque part, le titre de Long Night’s Journey into Day est un assez bon résumé de mon avis sur Redemption et, plus particulièrement, de l’évolution récente de ce groupe. Après plusieurs albums assez moyens, voire décevants, la formation revient pas loin de son meilleur, grâce à ce que les amateurs de football appelleront un transfert de poids.

Between the Buried and Me: Automata I+II 0

Between the Buried and Me: Automata (I & II)

C’est la saison des albums en deux parties! À l’instar de Prevail, précédemment chroniqué, Automata, le nouvel opus de Between the Buried and Me, est sorti en deux parties, à quelques mois d’intervalle. Ce qui, au vu de la longueur totale du bazar, est peut-être un peu abusé, mais passons.

Oceans of Slumber: The Banished Heart 0

Oceans of Slumber: The Banished Heart

Je crois qu’il faut juste que j’arrête d’essayer de chroniquer des albums de Oceans of Slumber. J’avais quelque peu galéré sur les deux précédents albums, Blue et Winter, et leur nouvelle galette, The Banished Heart, me prouve juste que ce groupe a beau être très bien, il n’est pas vraiment pour moi.

Spock's Beard: Noise Floor 4

Spock’s Beard: Noise Floor

Avec un titre comme Noise Floor et une pochette au look futuristico-symbolique, on aurait pu attendre de Spock’s Beard que, pour leur treizième album, ils nous livrent un opus de rock progressif moderne, avant-gardiste et ambitieux. Oui, des fois, je suis très naïf.

Tetrafusion: Dreaming of Sleep 1

Tetrafusion: Dreaming of Sleep

Peu de groupes peuvent se vanter de faire vraiment du metal progressif, c’est à dire une musique vraiment puissante et vraiment complexe. Tetrafusion, quatuor américain originaire de Louisiane, s’approche de cet idéal avec son deuxième album, Dreaming of Sleep.

Between the Buried and Me: Coma Ecliptic Live 0

Between the Buried and Me: Coma Ecliptic Live

Between the Buried and Me est un des nombreux groupes qui sont considérés comme des classiques – ici du metal progressif – et auxquels je ne m’étais jamais intéressé jusqu’alors. Il a fallu que je voie leur nom en première partie d’un prochain concert de TesseracT pour que je m’y intéresse, via leur dernier album en date, Coma Ecliptic Live.

Deathwhite: For a Black Tomorrow 0

Deathwhite: For a Black Tomorrow

Je vous avais déjà parlé de Deathwhite, projet aussi américain mystérieux de “dark metal”, à l’occasion de la sortie de leur EP Solitary Martyr. Trois ans plus tard, on n’en sait pas beaucoup plus sur le projet, sinon qu’il revient avec un premier album, For a Black Tomorrow.

0

A Perfect Circle: Eat the Elephant

Des fois, il y a des trucs qui sont rangés dans la catégorie “metal” et tu te demandes juste pourquoi. Eat the Elephant, dernier album en date de A Perfect Circle, fait partie de cette catégorie. Ce qui ne l’empêche pas d’être plutôt cool. Et metal, aussi.

0

Kamelot: The Shadow Theory

Il fut un temps où j’avais cette théorie – idiote, mais amusante, comme beaucoup de mes théories – que Serenity et Kamelot était le même groupe. La sortie de The Shadow Theory, dernier album en date de ces derniers, quelques mois après Lionheart est un clou de plus dans le cercueil de cette théorie. Tant pis.

0

Sons of Apollo: Psychotic Symphony

Alerte: supergroupe. Et aussi alerte: Alias très en retard, vu que l’album est sorti il y a plus de six mois et que tout le monde et son chien en ont déjà parlé. Sons of Apollo, c’est un projet qui implique un wagon de musiciens talentueux du monde heavy/prog et leur premier album, “Psychotic Symphony”, est une orgie de sonorités au croisement entre le classic rock et le metal progressif.

0

Black Sites: In Monochrome

Quand vous allez au restaurant à sushis, vous avez peut-être remarqué les petites lamelles de gingembre confit, censées “remettre à zéro” votre sens du goût avant la prochaine bouchée. Eh bien In Monochrome, du groupe Black Sites, c’est un peu pareil, mais pour le metal.

Xanthochroid: Of Erthe and Axen, Acts I & II 0

Xanthochroid: Of Erthe and Axen, Acts I & II

J’ai longtemps hésité à jeter une oreille sur Of Erthe and Axen, de Xanthochroid. Il faut dire que nom et titre invoquaient pour moi plus, soit le black-speed-death-thrash tendance bruitiste, ou alors le metal progressif expérimental à la Voivod. Ce qui prouve qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

Elder: Reflections of a Floating World 0

Elder: Reflections of a Floating World

Mon premier contact avec Elder, Lore, n’avait pas été complètement positif. Néanmoins mon ami et collègue Oliver ayant insisté, j’ai voulu redonner une chance à ce groupe avec leur nouvel (et non deuxième, comme je l’avais écrit auparavant) album, Reflections of a Floating World.